in

Quelles sont les règles de propriété d'entreprise pour le visa de démarrage d'entreprise au Canada ?

Les entrepreneurs immigrants affluent au Canada sous le Visa de démarrage (SUV), qui permet à chaque candidat de mettre en commun ses ressources avec celles de quatre autres pour une entreprise admissible, en nombre record.

Les dernières données d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) révèlent que le pays était sur le point d'accueillir plus de deux fois plus d'entrepreneurs immigrants via le SUV à la fin de 2023 que le Canada n'en avait reçu l'année précédente.

Les entreprises admissibles doivent obtenir un engagement d'un organisme désigné et chaque demandeur doit détenir au moins 10 pour cent des droits de vote attachés à toutes les actions de la société en circulation au moment de la demande.

Les candidats et l'organisation désignée doivent également détenir conjointement plus de 50 pour cent du total des droits de vote attachés à toutes les actions de la société en circulation au moment de la demande.

La résidence permanente est accordée aux propriétaires de ces entreprises à condition qu'ils assurent une gestion active et continue de leur entreprise à partir du Canada, qu'ils constituent une partie essentielle des opérations de l'entreprise au Canada et que l'entreprise soit constituée au Canada.


En savoir plus

La popularité du projet pilote d'immigration rurale et du Nord monte en flèche avant son expiration
Le chômage augmente à nouveau alors que la croissance de la population canadienne dépasse la croissance de l'emploi
Les immigrants canadiens ne bénéficient pas d'avantages sociaux en ne produisant pas de déclaration de revenus au cours de la première année


Dans le cadre du programme, une entreprise admissible doit obtenir un engagement d'un organisme désigné qui peut être l'un des organismes approuvés. investisseurs providentiels, fonds de capital-risque et incubateurs d'entreprises.

Les organisations désignées qui investissent ou fournissent un soutien à l'entreprise admissible ont leurs propres processus de réception et d'examen pour déterminer les propositions qu'elles soutiendront. Parfois, les propriétaires d’entreprise doivent soumettre un plan d’affaires détaillé. D’autres fois, les nouveaux entrepreneurs doivent présenter en personne leur concept d’entreprise.

Un groupe d'investisseurs providentiels désigné doit investir au moins 75 000 $ dans l'entreprise admissible. Les candidats peuvent également se qualifier avec deux investissements ou plus provenant de groupes d'investisseurs providentiels totalisant 75 000 $.

Les fonds de capital-risque doivent investir au moins 200 000 $

Un fonds de capital-risque désigné doit confirmer qu'il investit au moins 200 000 $ dans l'entreprise admissible. Les candidats peuvent également se qualifier avec deux engagements ou plus provenant de fonds de capital-risque désignés totalisant 200 000 $.

Un incubateur d'entreprises désigné doit accepter le candidat dans son programme d'incubateur d'entreprises.

Il appartient à l'investisseur immigrant d'élaborer un plan d'affaires viable qui répondra aux exigences de diligence raisonnable de ces entités désignées approuvées par le gouvernement.


Regarder la vidéo


« Si vous parvenez à une entente avec un organisme désigné, celui-ci vous enverra une lettre d'appui. Vous devez inclure cette lettre lorsque vous nous soumettez votre demande », note Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) sur son site Internet. « C'est la preuve dont vous avez besoin pour montrer que le fonds de capital-risque, le groupe d'investisseurs providentiels ou l'incubateur d'entreprises soutient votre idée d'entreprise.

« L’organisme nous enverra également directement une attestation d’engagement. Nous utiliserons à la fois votre lettre de soutien et le certificat d’engagement de l’organisation pour évaluer votre candidature. Veuillez noter que nous pouvons vous demander plus d’informations commerciales afin de prendre une décision finale concernant votre candidature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Francis Ngannou affiche ses craintes avant Anthony Joshua : « Je m’inquiète de la… »

    Lidl rappelle une barre chocolatée: risque d'accident