in

Aubameyang devient le meilleur buteur de l’histoire !

Pierre-Emerick Aubameyang et la Ligue Europa écrivent ensemble une page remarquable de l’histoire ! En marquant de nouveau ce jeudi contre le Shakhtar Donetsk pour un match qui se trouve actuellement à égalité 1-1, l’attaquant de l’Olympique de Marseille a inscrit son nom au sommet de la liste des buteurs de la compétition.

Europa League : Aubameyang devient le meilleur buteur de l’histoire !

Juste une semaine après avoir rejoint Radamel Falcao et ses 30 buts durant le match aller (qui s’était conclu sur un score de 2-2), le joueur gabonais a saisi l’opportunité offerte par Amine Harit, l’international marocain, pour remettre les deux équipes à égalité à la 23e minute du match retour. Ce but, son 31e dans la compétition, lui permet de surpasser le record du Colombien et de s’établir comme le meilleur buteur de l’histoire de la Ligue Europa depuis sa réorganisation en 2009, anciennement connue sous le nom de Coupe de l’UEFA.

Cela marque également le neuvième but de l’ex-Stéphanois en neuf rencontres européennes cette saison avec l’Olympique de Marseille, portant son total à seize buts dans toutes les compétitions. Malgré les critiques au début de la saison, la Panthère a largement prouvé sa valeur. Son but historique joue un rôle crucial en maintenant l’OM en course dans la compétition européenne pour le moment.

Les 31 buts de Pierre-Emerick Aubameyang en Ligue Europa se répartissent comme suit :

  • 8 buts marqués lorsqu’il jouait pour le Borussia Dortmund,
  • 14 buts inscrits sous les couleurs d’Arsenal,
  • 2 buts réalisés avec le FC Barcelone,
  • Et 7 buts ajoutés à son actif avec l’Olympique de Marseille.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

10 films d'horreur savoureux (y compris Thanksgiving) en streaming sur Netflix

« Ce que le Nigeria va voir demain ce n’est pas ce qu’il va voir mardi »