in

« Ce qu’ils m’ont fait », Oumar Gonzalez vide son sac après la CAN 2023

Auteur d’une prestation assez décevante contre le Nigeria en huitièmes de finale de la CAN 2023, Oumar Gonzalez a été victime d’insultes après l’élimination des Lions Indomptables. Le défenseur Camerounais est revenu sur ce moment assez difficile vécu après le tournoi continental.

À l’image de l’équipe de Rigobert Song, Oumar Gonzalez n’a pas réalisé une belle CAN 2023. Aligné pour la première fois contre le Nigeria en huitièmes de finale, le défenseur Camerounais d’Al – Raed en Arabie Saoudite a rencontré des difficultés notamment face à Victor Osimhen.

Les Super Eagles se sont imposés 2-0 mais Oumar Gonzalez n’est pas exempt de reproche sur l’ouverture du score. Sur une touche, le défenseur Camerounais aligné pour la première fois dans le tournoi, reçoit le ballon dans les pieds. Mais le joueur formé au FC Metz a pris trop de temps entre le contrôle et la prise d’information. Et face à Victor Osimhen, il panique et perd la possession du ballon. L’attaquant des Super Eagles récupère le ballon et sert Lookman qui frappe pour tromper Fabrice Ondoa, pourtant sur la trajectoire.

Oumar Gonzalez

Bien évidemment, Lookman va s’offrir le doublé et fait gagner le Nigeria 2-0 dans ce huitième de finale de la CAN 2023. Une élimination qui passe très mal au Cameroun. Les supporters des Lions Indomptables s’en ont pris à Oumar Gonzalez avec des critiques parfois très dur.

Quelques semaines après l’élimination du Cameroun, Oumar Gonzalez est sorti de son mutisme. Le joueur de 25 ans avoue avoir reçu beaucoup d’insultes et de critiques, mais il les accepte avec humilité pour progresser. Mais il n’est pas prêt pour présenter ses excuses aux Camerounais.

 » Tout le monde fait des erreurs, c’est inévitable. Même les défenseurs les plus expérimentés en commettent. Donc, voilà, c’est ainsi qu’on apprend, en faisant des erreurs, je pense. Après, c’est vrai qu’au Cameroun, en tant que grande nation africaine du football, il y a beaucoup d’exigences. Le public et les supporters sont exigeants, c’est normal. Moi, je les comprends car, au Cameroun, le football est un moyen pour les supporters d’oublier leurs problèmes et leurs soucis. Mais personnellement, je le prends bien, ça ne m’a pas affecté. », a d’abord lâché Oumar Gonzalez.

«  J’ai déjà connu beaucoup d’épreuves dans ma carrière de footballeur, donc j’étais préparé à ça. Pour quelqu’un qui n’est pas habitué, ça peut être difficile à encaisser. J’ai reçu beaucoup d’insultes et de critiques, mais c’est le jeu. Il faut accepter la critique car c’est ainsi qu’on progresse, à mon avis. Je ne suis pas très actif sur les réseaux sociaux. On m’a dit que sur Instagram, par exemple, je n’avais pas présenté d’excuses. Mais pour moi, l’erreur est humaine, donc je ne vois pas pourquoi je devrais m’excuser. », a ajouté Oumar Gonzalez dans une interview accordée à 90football.fr.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Stopmotion donne vie à la crise déchirante d'un artiste

Le Canada facilite l'immigration au Yukon des professionnels de la santé formés à l'étranger