in

Joe Biden annonce 500 sanctions contre la Russie pour la guerre en Ukraine et la mort d’Alexeï Navalny

Les États-Unis ont marqué le deuxième anniversaire de l’opération russe en Ukraine en annonçant vendredi un ensemble de sanctions sans précédent, contre Moscou pour sa « guerre de conquête de l’Ukraine » et la mort du chef de l’opposition Alexeï Navalny.

Les plus de 500 sanctions visent des personnes impliquées dans la mort de Navalny, ainsi que les secteurs et entités financiers, de défense et énergétiques du pays sur plusieurs continents qui échappent aux sanctions, a déclaré le président américain Joe Biden dans un communiqué publié à la veille du deuxième anniversaire de l’opération russe du 24 février 2022.

Biden a déclaré que les États-Unis imposeraient également de nouvelles restrictions à l’exportation à près de 100 entités « pour avoir fourni un soutien détourné à la machine de guerre russe ». « Nous prenons des mesures pour réduire davantage les revenus énergétiques de la Russie. Et j’ai demandé à mon équipe de renforcer le soutien à la société civile, aux médias indépendants et à ceux qui luttent pour la démocratie dans le monde », a-t-il déclaré.

Biden a déclaré que ces mesures garantiraient que le président russe Vladimir Poutine « paie un prix encore plus élevé pour son agression à l’étranger et sa répression dans son pays ».

La semaine dernière, Biden a déclaré que Poutine était responsable de la mort de Navalny, mais interrogé sur sa promesse passée selon laquelle la Russie ferait face à des conséquences « dévastatrices » s’il était tué, le président a souligné les multiples vagues de sanctions et autres punitions imposées à la Russie après son opération en Ukraine.

L’annonce des sanctions intervient un jour après que le ministère américain de la Justice a dévoilé de vastes actions civiles et pénales découlant de cinq affaires distinctes de la Task Force KleptoCapture, qui cible les auteurs de crimes de guerre en Ukraine et les entrées illégales de fonds finançant la guerre en Russie.

Un acte d’accusation a été dévoilé contre l’oligarque russe sanctionné Andrey Kostin pour un projet visant à échapper aux sanctions et à blanchir les fonds de deux super-yachts évalués à 135 millions de dollars. Aux États-Unis, deux hommes ont également été arrêtés, accusés d’être complices du stratagème.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Que retenir de la CAN 2023 ?

voici la date de sortie du nouveau spin-off de Game of Thrones