in

Pour loyer impayé, le siège du parti de Célestin Djamen mis en location par le bailleur

Le président de l’Alliance patriotique et républicaine (APAR) reste silencieux sur la question actuellement, lui qui est pourtant très actif sur les réseaux sociaux. Notamment, en ce qui concerne les questions de la Fecafoot.

C’est un genre d’histoire rocambolesque comme on ne voit qu’avec certaines formations politiques sous les tropiques. Actu Cameroun apprend ce vendredi 23 février 2024, la mise en location du siège national de l’Alliance patriotique et républicaine (APAR) de Célestin Djamen. Le siège en question est logé à Douala, notamment à l’entrée de la gare de Besengue. Au centre de la brouille le non-paiement du loyer pendant plusieurs mois.

 Le bailleur très fâché a décidé de mettre en location son logis. Difficile pour le moment de déterminer le nombre de mois qui ne sont pas soldés par l’homme politique. Sur la toile, chacun y va de son commentaire, surtout qu’il ne s’agit pas du siège de n’importe quel homme politique.   « Le siège du Parti politique APAR Le parti de Célestin Djamen  mis à louer  & sommer de libérer les lieux pour plusieurs mois de loyer impayés.  Sa part tarde à venir », ironise sur la question un internaute.

Cette triste actualité remet sur la table, le rôle de nos différentes formations politiques. Sur quelle base, Djamen a-t-il lancé son parti ? Qui était son financeur ? A chacun sa lecture.

Célestin Djamen adepte des médias, et prompt à plusieurs réactions sur le football et la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) est silencieux sur cette actualité.  C’est en 2020 que Célestin Djamen lance sa propre formation politique après son départ du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Il se positionnait alors comme une figure du changement au 237 (Cameroun).

 APAR était surtout créé dans la perspective des échéances électorales de 2025. Ironie du sort,  à un an de ces échéances,  la formation politique risque d’être sans domicile fixe. Cette triste actualité remet sur la table, le rôle de nos différentes formations politiques. Sur quelle base, Djamen a-t-il lancé son parti ? Qui était son financeur ? A chacun sa lecture.

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Personne ne devine la bonne combinaison de l’Euro Millions

Page non trouvée – Melty