in

Un vote organisé pour choisir le futur sélectionneur de l’équipe d’Algérie ?

Suite à la Coupe d’Afrique des Nations, l’équipe nationale d’Algérie a été plongée dans une crise suite au départ de son entraîneur, Djamel Belmadi. Face à cette situation critique, la Fédération Algérienne de Football (FAF) s’est retrouvée en état d’alerte. Walid Sadi, le président de la FAF, a alors initié un processus de sélection pour trouver un nouveau sélectionneur pour l’équipe.

La Fédération Algérienne de Football (FAF) a reçu environ 29 candidatures pour le poste d’entraîneur de l’équipe nationale, un chiffre que beaucoup d’observateurs ont considéré comme bas. Suite à cela, une commission dirigée par Walid Sadi a entrepris une première évaluation de ces candidatures. Afin de garantir un choix judicieux, le président de la FAF a fait appel à des experts pour l’assister dans la sélection des candidats les plus adéquats.

FAF : Un vote organisé pour choisir le futur sélectionneur de l'équipe d'Algérie ?

Parmi les 29 dossiers reçus, seuls 5 noms ont été initialement sélectionnés. De cette liste restreinte, seulement 2 candidats ont été finalement considérés pour continuer le processus de sélection. À ce stade, Vladimir Petkovic apparaît comme le principal candidat pour prendre la tête de l’équipe nationale d’Algérie.

Dans le cadre de la gestion de la crise engendrée par le départ de l’entraîneur, la Fédération Algérienne de Football (FAF) s’est trouvée dans une position où le président ne pouvait pas décider seul. Cela a conduit à la formation d’une commission spécialement dédiée à la sélection du nouvel entraîneur, une initiative qui a suscité des réactions mitigées. Certains critiques ont remis en question l’absence d’implication du Bureau Fédéral dans le processus de sélection, tandis que d’autres ont apprécié l’approche, en particulier grâce à l’inclusion de techniciens de renom comme Rabah Saâdane dans la commission.

L’idée de consulter les joueurs de l’équipe nationale avant de prendre une décision finale a été suggérée par certains, soulignant que l’expérience passée, notamment l’épisode Milovan Rajevac sous la présidence de Mohamed Raouraoua, a démontré l’importance de l’opinion des joueurs dans le choix de l’entraîneur. Cette considération vise à garantir une harmonie et une adéquation entre le style de l’entraîneur et les attentes des joueurs, afin d’éviter les désaccords et les résultats décevants.

FAF : Un vote pour trouver le futur sélectionneur ?

À l’approche de la décision finale concernant le futur entraîneur de l’équipe nationale algérienne, l’idée d’un vote anonyme a été avancée afin d’assurer la légitimité du choix et de donner confiance au président de la FAF dans sa décision. Cette proposition intervient dans un contexte crucial, à seulement quatre mois du début des éliminatoires de la Coupe du Monde et à 16 mois de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, événements d’une importance majeure pour les Fennecs.

FAF : Un vote pour trouver le futur sélectionneur ? FAF : Un vote pour trouver le futur sélectionneur ?

L’intérêt pour le poste d’entraîneur de l’équipe nationale algérienne a significativement augmenté ces derniers jours, particulièrement après une annonce du célèbre commentateur algérien, Hafid Derradji, concernant le nom du potentiel nouvel entraîneur.

D’après Hafid Derradji, Vladimir Petkovic est pressenti pour devenir le prochain sélectionneur de l’équipe d’Algérie, à moins d’un changement inattendu. Il a également mentionné que Petkovic et Peseiro étaient les deux derniers candidats retenus par la Fédération Algérienne de Football (FAF), soulignant l’approche méthodique de la FAF dans sa recherche du candidat idéal pour mener l’équipe nationale vers de nouveaux succès.

Des rapports récents suggèrent que l’entraîneur Vladimir Petkovic a déjà reçu son visa pour l’Algérie, ce qui implique fortement qu’il pourrait se rendre dans le pays dès cette semaine pour finaliser son accord avec l’équipe nationale. Cette étape cruciale indique une avancée significative dans le processus de sélection et pourrait signifier que la décision concernant le poste d’entraîneur de l’équipe nationale algérienne est sur le point d’être concrétisée.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    David S. Goyer de la Fondation abandonne ses fonctions de showrunner au milieu de la production de la saison 3

    Un succès aisé du FC Lugano