in

une attaque terroriste fait 15 morts parmi des fidèles catholiques réunis pour la Messe

C’est un dimanche bien triste pour la communauté catholique du Burkina Faso, victime d’une attaque terroriste ayant fait une quinzaine de morts.

C’est ce qu’a annoncé, ce dimanche, l’Evêque de Dori dans un communiqué. Ce sont les catholique de l’église à Essakane-village, dans la région du Sahel qui ont été ciblés, au moment de la messe du dimanche.

« C’est dans la foi et dans l’espérance que nous portons à votre connaissance l’attaque terroriste dont a été victime la communauté catholique d’Essakane-Village ce jour 25 février 2024 alors qu’elle était réunie pour la prière du dimanche. Le bilan provisoire fait état de 15 fidèles tués, dont douze (12) sur place et trois (3) décédés au CSPS par suite de leurs
blessures; et de deux (02) blessés », indique un communiqué de l’Evêque de Dori, Monseigneur Laurent B. Dabiré.

Dans le même communiqué, l’évêque de Dori, invite, au nom de l’Eglise catholique, « à la prière pour le repos en Dieu
de ceux qui sont morts dans la foi, pour la guérison des blessés et pour la consolation des cœurs éplorés ».

Dans ces circonstances difficiles pour la communauté catholique et le peuple burkinabè tout entier, l’Eglise exprime des prières pour les semeurs de la désolation. « Prions aussi pour la conversion de ceux qui continuent de semer la mort et la désolation dans notre pays. Que nos efforts de pénitence et de prière en ce temps béni du carême nous obtiennent la paix et la sécurité pour notre pays le Burkina Faso », indique le communiqué.

Communiqué de l’Evêque de Dori

Communiqué de l'Evêque de Dori

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Succès populaire pour les portes ouvertes du Capitole à Lausanne

un smartphone haut de gamme remarquable, mais sans la magie de l’IA