in

Walid Sadi prend une décision cruciale avant de choisir le prochain sélectionneur

Avant de révéler l’identité du futur entraîneur de l’équipe nationale algérienne, Walid Sadi a confirmé une mesure essentielle.

Mohamed Amine Mesloug, le président par intérim de la Ligue de Football Professionnel (LFP), a fait savoir lors d’une intervention sur la chaîne nationale que les fans de football en Algérie verront enfin l’implémentation de la technologie d’assistance vidéo pour l’arbitrage (VAR) dès les quarts de finale de la Coupe d’Algérie cette saison, une initiative également soutenue par Walid Sadi pour la saison suivante.

Algérie : Walid Sadi prend une décision cruciale avant de choisir le prochain sélectionneur

Cette introduction, d’après Mesloug, est le fruit des discussions au sein du bureau fédéral de la LFP, qui avait initialement envisagé de déployer cette technologie pour la prochaine saison de la Ligue 1 Mobilis. Toutefois, pour accélérer sa mise en place, la VAR sera utilisée dès cette saison lors des matchs de coupe.

Pour assurer l’efficacité de cette nouveauté, la LFP a acquis quatre stations VAR mobiles, assurant ainsi la couverture des huit matchs des quarts de finale. Le programme des compétitions sera modifié en conséquence, programmant quatre matchs le vendredi et autant le samedi, ce qui simplifiera le déplacement des stations entre les villes afin de couvrir tous les matchs du championnat à chaque journée.

Cependant, Mesloug admet que l’implémentation de la VAR présente des défis logistiques, notamment concernant le report des matchs, les conditions climatiques difficiles et les grandes distances entre certaines villes du pays. Malgré ces obstacles, l’adoption de la VAR représente un progrès significatif pour l’arbitrage et la justice sportive dans le football algérien.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Le torréfacteur léger Aidy Bryant le donne à Natalie Portman et Charles Melton dans le monologue d'ouverture

    Sylvia et Noureddin Bongo maltraités