in

Une étudiante dédommagée par l’université de Genève après avoir contracté le sida

Rentrée en Italie, elle a poursuivi une vie normale jusqu’en 2019, quand, à l’occasion d’un examen pour pouvoir donner son sang, elle a découvert être positive au virus du sida.

Bataille judiciaire

A ce stade, la manière dont elle l’a contracté n’a pas été déterminée formellement, même si des laboratoires italiens ont conclu, sur la base d’un séquençage…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.letemps.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un nouveau millionnaire mais pas le jackpot au tirage du Swiss Loto

    la mère du joueur visite des maisons, le Real Madrid attend toujours