in

« Quand il y a des influences extérieures, l’entraineur perd son autorité devant les joueurs »

Ernest Obama, porte-parole de Samuel Eto’o, révèle la pression que reçoit Rigobert Song dans le choix de sa sélection.

Lors d’un entretien accordé dimanche à Info TV, Ernest Obama a ainsi dénoncé une ingérence survenue en pleine CAN. « Quand l’entraîneur prépare une équipe et que, régulièrement, il y a des gens qui appellent pour dire qui doit jouer, il perd son autorité. Quand il y a des influences extérieures, il perd son autorité devant les joueurs”, a débuté le porte-parole. Cette situation a entraîné une fronde au sein du groupe et les joueurs auraient menacé de boycotter le match face aux tenants du titre !

« Avant le match face au Sénégal, 26 joueurs ont refusé de jouer parce qu’ils ont su qu’on a imposé un joueur. Ils sont dit qu’ils ne veulent pas jouer parce qu’on a imposé un joueur. Jusqu’à la dernière minute, certains joueurs étaient contre. Avant Cameroun-Sénégal, certains joueurs n’étaient pas bien parce qu’ils étaient contre qu’on impose un joueur. Je vous donne des pistes parce que je veux que les Camerounais savent », a poursuivi Obama.

Si le joueur que certains auraient cherché à imposer n’est pas explicitement mentionné, il est assez évident qu’il s’agit du portier André Onana, qui, après un Mondial déjà entaché de polémiques, a de nouveau fait parler de lui lors du tournoi en Côte d’Ivoire.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Les députés vaudois plongés dans les brumes du PAC Lavaux

    l’épisode 3 dévoile un teaser gore, Michonne guillotine du Marcheur