in ,

Une auto-stoppeuse de 22 ans violée sous les yeux de son compagnon qui avait un pistolet sur la tempe

Rubino Husovic était jugé cette semaine devant la cour d’assises de Vaucluse pour des faits d’extorsion et de viol aggravé sur un couple de campeurs.

Les faits se sont déroulés le 25 septembre 2021. Ce soir-là, un couple d’étudiants faisait du stop à Sénac pour rejoindre leur famille à Lourmarin, dans le Vaucluse.

Ils ont grimpé dans une Alfa Romeo de couleur noire mais le conducteur s’est arrêté une dizaine de kilomètres plus loin sur une aire de repos à Mérindol.

L’accusé a sorti un pistolet et sous la menace de son arme, il s’est fait remettre les téléphones portables et l’argent des victimes.

Il a roué de coups et entraîné de force les victimes, âgée d’une vingtaine d’années, dans un sous bois.

Puis il a exigé que le couple se mette à genoux, de dos, les mains sur la tête.

L’agresseur a demandé à la jeune femme de 22 ans de se déshabiller, puis de pratiquer une fellation, son arme pointée sur la tempe du compagnon.

En dépit des refus et des résistances des deux victimes, l’agresseur a fin par introduire son sexe dans la bouche de la jeune femme, puis l’a pénétré de force sous les yeux de son compagnon. Avant de prendre la fuite.

Jusqu’ici connu pour des faits de vols et de violences, l’accusé a grandi dans un pays en guerre jusqu’à ses 13 ans, avant de rejoindre la France.

Il aurait vécu une enfance traumatique, et indiqué avoir assisté au viol de sa mère par des soldats.

Rubino Husovic a été condamné jeudi à 25 ans de réclusion criminelle, ainsi qu’à une interdiction de territoire national à l’issue de sa peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le tirage du vendredi 29 mars, 51 millions d’euros à gagner

Shanon, 13 ans, décède trois semaines après avoir subi un viol d’une extrême violence