in

la justice ordonne la remise en liberté de deux proches de Bazoum

Au Niger, la justice a ordonné la remise en liberté de deux proches de Mohamed Bazoum.

La justice nigérienne a annoncé la remise en liberté de deux proches de Mohamed Bazoum. Mohamed Bazoum et de Mohamed Mbarek vont bientot recouvrer leur liberté. Les deux hommes avaient été arrêtés au Niger à l’automne dernier lors de la tentative d’évasion présumée de l’ancien président nigérien Mohamed Bazoum.

Poursuivis pour complot contre l’autorité de l’État, Abdourahamane Ben Hamaye et Mohamed Mbarek étaient toujours en garde à vue près de 6 mois après leur arrestation. Une situation à laquelle le juge des référés a mis un terme mardi 2 avril en ordonnant leur remise en liberté, sous astreinte d’un million de francs CFA par jour de retard.

« Nos clients ont été respectivement arrêtés le 19 octobre et le 7 novembre dernier et, à ce jour, ils n’ont pas été présentés à un juge. Or, la loi en la matière dit bien que leur garde à vue, parce qu’ils sont en garde à vue, ne doit pas dépasser un délai d’un mois maximum », rapporte leur avocat, Maître Ibrahim Djibo.

La dernière libération d’un proche de Mohamed Bazoum remonte à l’an dernier. Il s’agissait du fils de l’ancien président, exilé au Togo après sa remise en liberté provisoire.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le départ de Mbappé a déjà un ‘prix’ officiel: plus de 3,5 millions en un jour

quels sont les meilleurs spots ?