in

Combien de permis d'études seront délivrés par les provinces canadiennes en 2024?

Le Canada a révélé combien de demandes de permis d'études chaque province sera autorisée à recevoir en vertu de nouveaux plafonds concernant le nombre d'étudiants internationaux.

Le ministre de l'Immigration, Marc Miller, a déclaré que 235 600 approbations seraient ciblées en 2024 sur 392 667 demandes. Il s'agit d'une baisse de 42 % par rapport aux 404 668 délivrés (hors K-12 + Grad) en 2023.

Dans le cadre de ce plafond, les provinces se sont vu attribuer un nombre de demandes en fonction de leur population, avec quelques ajustements.

L'Ontario devrait être le plus grand perdant, avec une baisse de 41 pour cent des approbations projetées à 141 000 en 2024, contre 239 753 (à l'exclusion de la maternelle à la 12e année et aux cycles supérieurs) en 2023.

En revanche, l'Alberta, Terre-Neuve-et-Labrador, le Québec et la Saskatchewan connaîtront chacun une augmentation de 10 %.


En savoir plus

L'allocation de permis d'études en Saskatchewan augmente de 25,4 % pour la prochaine année scolaire
Le taux de chômage au Canada a augmenté en mars
Les étudiants noirs des facultés de médecine auront des chances supplémentaires de travailler dans la communauté


Certaines provinces affichent une augmentation encore plus importante si l’on considère la valeur complémentaire. Le Québec, par exemple, aura 43 629 approbations de permis d’études sans complément. Cependant, avec un complément, il obtiendra 117 917 approbations.

Le 22 janvier de cette année, IRCC a annoncé un plafond de 360 000 au nombre d’étudiants internationaux venant au Canada en 2024, comme moyen de surmonter la perte d’intégrité du Programme des étudiants internationaux.

« Les étudiants internationaux sont essentiels au Canada et enrichissent nos communautés. À ce titre, nous avons l’obligation de veiller à ce qu’ils aient accès aux ressources dont ils ont besoin pour vivre une expérience académique enrichissante », a déclaré Miller.


Regarder la vidéo


«Au Canada, aujourd'hui, ce n'est pas toujours le cas. Aujourd’hui, nous annonçons des mesures supplémentaires pour protéger un système devenu si lucratif qu’il ouvre la voie à des abus. Trop c'est trop. Grâce aux mesures décisives annoncées aujourd'hui, nous atteignons le juste équilibre pour le Canada et garantissons l'intégrité de notre système d'immigration tout en préparant les étudiants à la réussite qu'ils espèrent.

Ce plafond d’admission entraînera une diminution de 35 % du nombre d’étudiants venant au Canada cette année par rapport à 2023.

La mise en œuvre du plafond comprend l'octroi d'une lettre d'attestation provinciale/territoriale pour chaque présentation de demande de permis d'études.

Selon IRCC, de nombreuses variables devraient influencer le nombre d’étudiants internationaux qui viennent au Canada en 2024 :

  • les provinces et les territoires ayant une marge de croissance pourraient ne pas utiliser la totalité de leurs allocations.
  • les taux d'approbation peuvent changer
  • des ajustements en cours d’année peuvent être nécessaires

Le plafond, selon Miller, est basé sur le nombre de permis d'études expirant cette année, dont l'objectif était de 485 000 permis d'études approuvés en 2024.

« Environ 20 % des étudiants demandent une prolongation chaque année et restent dans le pays. Par conséquent, IRCC a soustrait ce montant (97 000) de l’objectif de 485 000 et a mis de côté un petit tampon pour permettre d’autres variations, ce qui a abouti à un objectif révisé de 364 000 permis d’études approuvés en 2024 », a annoncé Miller.

« Ainsi, sur la base d’un taux d’approbation national de 60 % pour les demandes de permis d’études, l’objectif de 364 000 permis d’études approuvés se traduit par un plafond de 606 000 demandes de permis d’études reçues pour 2024. »

Pour certains groupes exemptés d'étudiants internationaux, tels que les élèves des écoles primaires et secondaires et les étudiants à la maîtrise ou au doctorat, IRCC a déduit leur volume estimé (140 000 sur la base des données de 2023) du nombre cible de 2024 de permis d'études approuvés.

Cela a abouti à un objectif de 236 000 permis d'études approuvés pour 2024, ce qui se traduit par environ 393 000 demandes de permis d'études à attribuer dans le cadre du programme Miller.
modèle de croissance nette zéro la première année.

« Pour les provinces qui accueilleraient plus d'étudiants internationaux en 2024 qu'en 2023 en fonction de leur part de population, nous avons ajusté leur allocation pour limiter la croissance à 10 % par rapport à 2023 », a expliqué Miller.

De même, pour les provinces qui accueilleraient moins d’étudiants internationaux en 2024 qu’en 2023, IRCC a ajusté leur allocation pour atténuer l’impact négatif au cours de la première année et soutenir davantage d’objectifs d’immigration régionaux.

Dans le même temps, pour les provinces dont les taux d’approbation sont inférieurs à 60 %, IRCC a augmenté les allocations pour les aider à atteindre le nombre prévu d’approbations de permis d’études en 2024.

IRCC a alloué environ 552 000 demandes de permis d’études aux provinces et aux territoires dans le cadre du plafond national, ce qui devrait donner lieu à environ 292 000 permis d’études approuvés.

Cela représente une réduction d’environ 28 % par rapport à 2023 pour les groupes sous plafond.

Le modèle d'allocation est le suivant :

Croissance nette nulle (one-out, one-in)
Permis d’études expirant en 2024 (toutes les cohortes)485 000
Groupes exemptés et tampon-249 400
Cibler les nouveaux permis d’études approuvés en 2024235 600
Hypothèses
Taux d'approbation60%
Allocations (nombre de demandes)
Espace plafonné alloué aux PT392 667
SP émis (2023)Répartition par part de population
Province / TerritoireHors K-12 + DiplôméTous les niveaux d'étudesPart de la populationAllocations de PTSP projetés approuvés% de variation par rapport à 2023
Alberta22 30634 90311,67%45 82427 49523%
Colombie britannique60 864101 57613,66%53 63832 183-47%
Manitoba10 15513 8483,62%14 2158 529-16%
Nouveau-Brunswick6 18610 3542,09%8 2074 924-20%
Terre-Neuve-et-Labrador1 2903 2181,35%5 3013 181147%
Territoires du nord-ouest4390,12%4712836968%
Nouvelle-Écosse8 60413 8132,62%10 2886 173-28%
Nunavut350,10%3932367753%
Ontario239 753291 60938,81%152 39491 436-62%
Île-du-Prince-Édouard1 3362 1150,44%1 7281 037-22%
Québec39 66364 04422,34%87 72252 63333%
Saskatchewan6 5699 9903,07%12 0557 233dix%
Yukon822250,11%432259216%
Total404 668559 091100%392 667235 600-42%
Allocation après ajustement initialAllocation finale après compléments pour les PT dont le taux d'approbation est inférieur à 60 %
Province / TerritoireAllocations de PT (A)SP projetés approuvés (B)% de variation par rapport à 2023Recharge (C)Allocations PT révisées avec complément (A+C)SP projetés approuvés (identique à B)
Alberta40 89424 537dix%N / A40 89424 537
Colombie britannique83 00049 800-18%N / A83 00049 800
Manitoba15 2339 140-dix%3 42018 6529 140
Nouveau-Brunswick9 2795 567-dix%5 37214 6515 567
Terre-Neuve-et-Labrador2 3651 419dix%7883 1531 419
Territoires du nord-ouest3332004900%N / A333200
Nouvelle-Écosse12 9067 744-dix%7 47220 3787 744
Nunavut3332006567%N / A333200
Ontario235 000141 000-41%N / A235 000141 000
Île-du-Prince-Édouard2 0041 202-dix%3082 3121 202
Québec72 71643 629dix%45 202117 91743 629
Saskatchewan12 0437 226dix%3 01115 0547 226
Yukon417250205%N / A417250
Total486 523291 914-28%65 572552 095291 914

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Festival Nja’nja M’ndzang 2024 : La 3ème édition aura lieu du 23 au 27 avril 2024 à Yaoundé.

    La neutralité suisse, "plus un sujet" au Conseil de sécurité