in

Le Conseil national adopte la nouvelle imposition des télétravailleurs frontaliers

Lire aussi: Les frontaliers français pourront continuer à télétravailler deux jours par semaine

Cas de la France et de l’Italie

En raison de la nette tendance à l’augmentation du recours au télétravail, notamment dans le secteur tertiaire, une réglementation claire s’impose dans ce domaine, a rappelé Céline Amaudruz (UDC/GE) au nom de la commission. La solution…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.letemps.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Une plateforme suisse pour transmettre sa ferme

    Olivia, 6 ans, se précipite dans sa maison en feu et sauve toute sa famille