in

L’homme du Doubs n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès : confirmation par ADN

Crédit photo : SEBASTIEN SALOM-GOMIS / AFP

L’espoir de retrouver Xavier Dupont de Ligonnès s’est effondré ce lundi. Des analyses ADN ont confirmé que l’homme aperçu dans le Doubs en mars dernier n’est pas le fugitif recherché depuis 2011 pour le quintuple meurtre de sa femme et de ses quatre enfants.

En mars dernier, plusieurs personnes avaient signalé la présence d’un homme ressemblant à Xavier Dupont de Ligonnès dans une communauté religieuse du Doubs. Des gendarmes s’étaient rendus sur place et avaient prélevé des canettes bues par le visiteur afin d’analyser son ADN.

Des analyses conclusives

Les résultats des analyses ADN, rendus publics ce lundi par le procureur de la République de Nantes, Renaud Gaudeul, sont formels : « les deux profils ADN ne correspondent pas ».

Malgré ce nouveau coup dur, l’enquête sur la disparition de Xavier Dupont de Ligonnès se poursuit. « Le magistrat instructeur et les services d’enquête saisis poursuivent leurs investigations et les fastidieuses, mais minutieuses vérifications de tous les signalements reçus », a précisé le procureur.

Un mystère toujours non résolu

Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d’avoir tué son épouse et ses quatre enfants en avril 2011 à Nantes. Leurs corps avaient été retrouvés sous la terrasse de la maison familiale. Depuis, le fugitif reste introuvable.

L’enquête n’a pas permis de déterminer s’il est mort ou s’il est toujours en fuite. La confirmation que l’homme du Doubs n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès ne fait qu’ajouter à ce mystère insondable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Une jeune femme de 34 ans chute du 5ème étage d’un hôtel : son compagnon placé en garde à vue

    Un général syrien jugé pour crimes de guerre devant un tribunal suédois