in

JO Paris 2024 : un ordinateur contenant des données sensibles volé chez Thalès

Un nouvel incident vient semer le doute sur la sécurité des Jeux olympiques de Paris 2024. Dans la nuit de dimanche à lundi, un ordinateur portable contenant des données sensibles sur l’organisation des JO a été volé au domicile d’une employée de l’entreprise Thales à Sceaux, dans les Hauts-de-Seine.

Un cambriolage ciblé ?

Selon les informations d’Europe 1, le vol a eu lieu vers 2 heures du matin. Trois ordinateurs portables ont été dérobés, mais un seul contenait des données sensibles, selon la victime. Cette dernière, réveillée par le bruit d’une vitre brisée, a alerté la police.

Des données sur la surveillance territoriale

L’ordinateur volé contenait des informations sur la surveillance territoriale mise en place dans le cadre de l’organisation des Jeux olympiques. La nature exacte de ces données n’a pas été précisée, mais il pourrait s’agir de plans de déploiement des forces de l’ordre, de systèmes de vidéosurveillance ou encore de données sur les flux de circulation.

Les auteurs en fuite

Les auteurs du vol sont en fuite et font l’objet d’une active recherche par la police. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du cambriolage et identifier les suspects.

Un nouveau coup dur pour la sécurité des JO

Ce vol est le troisième du genre en quelques mois. En mars dernier, un ordinateur contenant des informations sur les JO avait été volé à Drancy. En février, c’est un ordinateur et des clés USB contenant des données sensibles qui avaient été dérobés dans un train à un employé de la mairie de Paris.

Ces incidents à répétition soulèvent des questions sur la sécurité des données liées à l’organisation des Jeux olympiques. Les autorités françaises ont promis de renforcer les mesures de sécurité, mais ces vols constituent un coup dur pour l’image des JO de Paris 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Déby promet de respecter la Constitution et de ne pas briguer plus de deux mandats

    Le contrôle technique technique pour deux-roues devient obligatoire, voici tout ce qui change pour les motards