in

En appel, l’ex-secrétaire général réfute tout enrichissement

L’affaire de l’ancienne Fondation de Beaulieu à Lausanne a rebondi mercredi en appel au Tribunal cantonal. Acquitté en première instance en août dernier, son ex-secrétaire général s’est à nouveau défendu de tout enrichissement personnel. Le parquet, lui, demande cette fois huit mois de prison avec trois ans de sursis pour gestion déloyale aggravée.

Le…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.lfm.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    FOUMBAN : LE MUSÉE DES ROIS BAMOUN OUVRE SES PORTES

    Le Centre et les Vert’libéraux genevois scellent une alliance pour les municipales de 2025