in

saison 1, épisode 7, «Maxine Bags A Prince»

La merde a frappé le ventilateur Palme Royale. Des gens sont arrêtés, la richesse générationnelle disparaît, des bébés naissent dans des baignoires… c'est le bordel ici. Allons-y.

Nous ouvrons avec un autre flash-back de 1949. Maxine (Kristen Wiig) et Douglas (Josh Lucas) organisent un bon vieux mariage au fusil de chasse à la chapelle de mariage Little Love Knot à Vegas. Dans ses vœux, Douglas dit que Max et leur bébé à naître, qu'il a pris l'habitude d'appeler Jack en hommage à son père, lui donnent un nouveau départ. Lorsque l'aumônier dit que Vegas n'est pas un endroit inhabituel pour organiser un mariage au fusil de chasse, Maxine insiste : « Pas d'arme chargée ici ! Clin d'oeil clin d'oeil.

Plan sur Norma (Carol Burnett) chargeant le revolver qu'elle a finalement descendu du mur la semaine dernière. Elle est dans la voiture pendant que Maxine et Douglas se disputent dans l'allée. Tout le monde se rend cette semaine aux funérailles de Skeet (Bruce Dern) pour un épisode classique « tous les personnages se réunissent au même endroit, aussi farfelu que cela puisse paraître ». Linda (Laura Dern) a invité toutes ses féministes de Our Bodies Our Shelves à venir aux funérailles ? Bien sûr, pourquoi pas.

Perry (Jordan Bridges) est déjà en prison pour son scandale de copropriété, ce qui signifie que les actifs de Maxine et Douglas sont gelés et que leur avenir financier est au bord du gouffre. Dinah (Leslie Bibb) blâme d'une manière ou d'une autre les Dellacorte pour la chute de Perry, puis passe en mode chasse au mari lors des funérailles de Skeet : « Ils regorgent de célibataires éligibles ; Je dois penser à mon avenir ! Elle jette son dévolu sur un vieil homme nommé Axel, et pour le reste de l'épisode, elle joue le rôle d'un running gag en arrière-plan, lui proposant de lui trouver du pudding au tapioca.

Douglas admet qu'il n'est peut-être pas à l'abri de poursuites parce qu'il s'est graissé la main, distribuant des chèques à tout le monde, des conseillers municipaux aux associés de Pinky. Mais oups, Maxine réalise elle C'est elle qui a fait tous ces chèques, ce qui signifie qu'elle est également impliquée dans tout ça.

Tout le monde est rassemblé au manoir Rollins (leur cimetière familial se trouve idéalement dans la cour) non seulement pour les funérailles de Skeet, mais aussi pour la lecture de son testament. Linda dit à ses amis de commencer à voler des objets dans la succession pour aider à financer la fuite du mari de Sylvia de l'autre côté de la frontière canadienne pour échapper à la conscription du Vietnam. Seule Virigina (Amber Chardae Robinson) refuse, rappelant à Linda que s'ils étaient attrapés, elle ne se contenterait pas d'une tape sur les doigts, ce à quoi Linda n'a évidemment pas pensé. Cette amitié a beaucoup de tension ! Linda ne réalise pas non plus ce qu'Evelyn (Allison Janney) – et nous en tant que public – soupçonnons déjà, à savoir que Skeet lui a tout laissé. Plus sur ce sujet dans une minute.

L’épisode est un mélange de hijinks et de drame bouillonnant qui finit par refaire surface. Comme le dit Ann (Mindy Cohn) : « Je ne manquerais jamais un enterrement : c'est là que se déroule la véritable action ! »

Le prince et Robert (Ricky Martin) s'en donnent à coeur joie dans sa chambre d'hôtel, mais Robert doit se précipiter aux funérailles pour une raison quelconque. Il admet dans cet épisode qu'il n'est pas payé pour travailler pour Norma (bien qu'il vive dans le pool house sans loyer, je suppose), alors pourquoi sa présence est-elle obligatoire ? Le prince insiste pour qu'il vienne, et il amènera la princesse Stéphanie pour garder leur affaire au secret.

Mais si tel est le plan, n'allez peut-être pas vous brancher dans l'une des nombreuses chambres des Rollins. Juste une suggestion. Norma dit à Maxine qu'elle doit utiliser la salle de bain, sortant son arme chargée de son sac à main tandis que Maxine pousse sa chaise à la recherche des toilettes, mais ils tombent accidentellement sur Robert et le prince. Le plan de Norma (tirer sur Maxine, peut-être) est déjoué et elle est scandalisée. Maxine suggère à Robert de la ramener à la maison.

Julia Duffy dans Palme Royale
Photo: Apple TV+

Pendant ce temps, j'étais sur le point de perdre la tête à cause de l'histoire en cours de Maxine qui ne donnait pas à Mary (Julia Duffy) son chèque de 75 000 $ pour « les mensonges » – laissez-le tomber déjà ! – jusqu'à ce que cela se transforme en la scène la plus dérangée et la plus campagnarde de l'épisode. . Une fois de plus, Mary coince Maxine et la dénonce à propos du chèque.

« Savez-vous combien de personnes sont diagnostiquées chaque année ?

« Deux millions? »

« Dix-sept. »

Dix-sept! La fondation de Mary a guéri tous les patients sauf un, la petite « Shelbi avec un I », dont Mary a commodément une photo et dit à Maxine de regarder la photo et de penser à quel point elle se sentira coupable lorsque la petite Shelbi mourra faute de 75 000 $. C'est une scène tellement bizarre, et Duffy est tellement engagé qu'elle redevient carrément hilarante. L’ensemble du spectacle pourrait bénéficier d’une farce comme celle-ci.

Douglas devient de plus en plus ivre tout au long de l'épisode, se heurtant au mari gangster de Raquel, Pinky (Roberto Sanchez), qui essaie de l'aiguillonner et de le stimuler pour qu'il garde la bouche fermée et les considère comme des partenaires. (« Vous pensez que je n'ai pas de cajónes ? » / « Bien sûr que si ; je peux les voir sous votre jupe. ») Douglas et Maxine se disputent à nouveau sur la meilleure voie à suivre et à qui revient la faute, mais tout revient à un arrêt lorsque Sylvia se lance dans un travail soudain et au rythme rapide de la télévision, devant donner naissance à son bébé dans la baignoire. Mary, qui a présidé le gala de l'aile d'obstétrique de Palm Beach, n'est que trop heureuse d'intervenir : « Conduis-moi à elle. »

Tout le monde est impressionné quand le bébé naît, mais Maxine ne peut se résoudre à couper le cordon. Elle et Douglas partagent un regard ému lorsque Sylvia dit qu'ils veulent nommer le bébé Jack. Et nous obtenons enfin une réponse à la question qui plane sur le mariage de Maxine et Douglas : qu'est-il arrivé à son bébé ? Eh bien, comme elle l'admet finalement, elle l'a perdu quelques jours avant leur mariage forcé, pas après. Elle ne savait pas qu'il leur serait si difficile de retomber enceinte. Douglas, choqué et blessé, s'éloigne de Maxine pour aller garer la voiture.

Alors qu'il se trouve dans l'allée, il reçoit une oreille attentive d'Evelyn, qui ne va pas laisser Linda hériter de tout sans se battre. Elle essaie de faire valoir l'argument selon lequel Linda a effectivement assassiné son père et qu'il a fallu 20 ans pour le tuer. Je ne suis pas sûr que c'est ainsi que fonctionnent les balles/meurtres ? Elle implore Douglas de se manifester et de soutenir sa version de l’histoire : « La vérité, c’est quand deux personnes sont d’accord. » À moins qu'elle ne lui offre de l'argent, pourquoi serait-il enclin à se ranger de son côté ? Quoi qu'il en soit, leur conversation est interrompue lorsque les fédéraux se présentent à la recherche de Maxine, et il leur dit de l'arrêter à la place. Encore une fois, je ne suis pas sûr que cela fonctionne de cette façon.

Kristen Wiig, Ricky Martin et Laura Dern dans Palm Royale

Kristen Wiig, Ricky Martin et Laura Dern dans Palme Royale
Photo: Apple TV+

Les deux derniers rebondissements sont vraiment les mêmes. Le prince a convaincu Robert de s'enfuir avec lui chez lui en France (« Vous n'avez pas de maison. Pas de travail. Qu'est-ce qui vous retient ici ? »), et Robert et Maxine ont un tête-à-tête très doux où elle souhaite lui a passé un moment merveilleux à dépenser le chèque de 250 000 $ que le prince a retiré de la succession de Norma avant que les condos ne s'effondrent. Elle prend tous les chèques Beach Ball que Norma a reçus en guise de confirmation à la banque pour les encaisser pour la caution de Douglas, mais pendant qu'elle est là, elle voit le visage du prince sur une affiche de recherche. Cela correspond à la révélation de Mitzi (Kaia Gerber) selon laquelle elle a vu son amie Stéphanie (« Princesse Stéphanie? ») de l'école de mannequin au bras du prince lors de la soirée de lancement de la lune. Ces deux-là sont, comme indiqué précédemment, évidemment des escrocs !

Maxine arrache l'affiche de recherche du mur et la transmet à la police comme information précieuse à échanger contre l'immunité de Douglas. Elle révèle l'emplacement du prince au Breakers Hotel, Douglas peut rentrer à la maison avec elle et Robert attend son prince au bout de l'allée. La série présente cela comme une grande trahison – échanger son bonheur contre celui de Robert – mais… ne le sauve-t-elle pas ? De quelqu'un qui lui ment visiblement ? Pourquoi ne lui dit-elle pas simplement : « Je suis désolée, mon pote, ton nouveau copain est un escroc, et tu n'étais probablement pas vraiment dirigé vers le sud de la France. Cela ne doit pas nécessairement être une rupture dans leur amitié !

Observations errantes

  • Une tradition de la famille Rollins est de porter des kilts ou des écharpes en tartan lors de la lecture du testament. Douglas n'en a pas parlé à Maxine, alors elle passe une partie de l'épisode à chercher désespérément un tartan et s'installe sur le tout petit béret de l'ours en peluche de Linda.
  • Je n'ai pas pu m'empêcher de lever les yeux au ciel devant le schmaltz de la scène entre Robert, Linda et Maxine quand il leur dit qu'il a rencontré quelqu'un. «Le monde ne vous a pas encore rattrapé», lui dit Linda. Elle souhaite que Robert puisse crier son amour sur les toits. « Peut-être qu'il ne veut pas être un mouvement », dit Maxine. « Je veux juste être une personne. » On ne parlait pas ainsi en 1969 ! C’est une perspective 2024 appliquée rétroactivement ! Tout le monde regarde Des hommes fous!
  • « J'ai dit pas de putain de photos! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    La vieille bourse de Copenhague ravagée par un incendie et sa flèche s'effondre

    La saison 2 d'Andor pourrait être la chose la plus importante jamais réalisée par Tony Gilroy