in

Veto américain contre l’admission de la Palestine à l’ONU: « l’histoire ne vous le pardonnera pas »

Alors que les Etats-Unis se sont retrouvés seul au sein des quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU, à voter contre une adhésion de la Palestine à l’organisation mondiale, la Russie n’a pas mâcher ses mots pour critiquer de façon assez virulente Washington. 

Le représentant permanent de la Russie auprès de l’ONU, Vasily Nebenzya, lors de la réunion du Conseil de sécurité, où les Etats-Unis ont opposés leur véto à la reconnaissance de la Palestine comme Etat membre, a indiqué que Washington s’est retrouvé dans un isolement presque complet après son vote. La Grande-Bretagne et la Suisse se sont abstenues lors du vote. Les autres membres du Conseil de sécurité ont voté pour.

« Aujourd’hui, la majorité absolue de la communauté mondiale soutient la demande d’admission de la Palestine en tant que membre à part entière de l’organisation mondiale. La souffrance des civils palestiniens résonne dans le cœur et l’âme de millions de personnes à travers le monde », a déclaré Nebenzya.

« Le recours aujourd’hui au veto par la délégation américaine est une tentative infructueuse d’arrêter le cours inexorable de l’histoire. Les résultats du vote, alors que Washington s’est retrouvé presque complètement isolé, parlent d’eux-mêmes », a-t-il souligné.

Le diplomate russe a souligné que ce vote montre que les États-Unis sont prêts à fermer les yeux jusqu’au dernier moment sur les crimes commis par Israël contre les civils à Gaza et à ne pas remarquer les activités illégales de colonisation de Jérusalem-Ouest en Cisjordanie. « L’objectif est de briser la volonté des Palestiniens, de les forcer à se soumettre inconditionnellement à la puissance occupante, d’en faire des serviteurs et des citoyens de seconde zone et, peut-être, de les éliminer complètement de leur territoire natal », a déclaré Nebenzya.

« Se livrer aux actions les plus imprudentes de son allié, son refus de trouver des solutions équitables basées sur le cadre juridique international existant, est une voie directe vers une nouvelle descente dans l’abîme de la guerre, qui pourrait engloutir la région entière si les États-Unis et Israël en profitent. à partir de là, ce ne sera qu’à court terme»,  a-t-il noté.

Pour Vasily Nebenzya, Washington se retirera enfin du groupe des États épris de paix et respectés et partagera pleinement la responsabilité avec ses alliés israéliens de la mort de dizaines de milliers de civils palestiniens. « C’est indigne d’une grande puissance et l’histoire ne vous le pardonnera pas. Nous exhortons les États-Unis à écouter la voix de la raison, à réfléchir aux conséquences de leurs décisions et à se joindre immédiatement aux efforts des autres membres du Conseil de sécurité pour établir une situation. un cessez-le-feu immédiat à Gaza », a-t-il conclu.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR actucameroun.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    «Cet arrêt sur le climat est l’un des plus importants rendus par la Cour», estime l’ancien juge suisse Giorgio Malinverni

    Que faire à Bombay ? Voici 12 visites incontournables !