in ,

Tragédie dans le monde de la boxe : Ardi Ndembo, un boxeur congolais, est décédé après avoir été mis KO lors d’un combat à Miami

Le boxeur congolais Ardi Ndembo, âgé de 27 ans, est décédé après avoir été plongé dans le coma pendant trois semaines à la suite d’un KO infligé par son adversaire lors d’un combat à Miami. L’annonce de son décès a été faite par le promoteur et l’organisation en charge du combat.

Ardi Ndembo a été mis KO lors d’un combat le 5 avril dernier par Néstor Santana. Après avoir été inconscient pendant plusieurs minutes sur le ring, il a été transporté d’urgence à l’hôpital, où il est malheureusement décédé le 25 avril.

Originaire de Brazzaville et père de deux enfants, Ndembo avait un bilan de huit victoires pour zéro défaite en tant que boxeur professionnel.

Suite à cet incident tragique, son équipe, Las Vegas Hustle, a lancé une collecte de fonds en ligne pour aider la famille de Ndembo. Jeff Mayweather, l’oncle de Floyd Mayweather et membre de l’équipe, a été témoin de ce KO fatal.

« La boxe est un sport que l’on apprend à aimer en grandissant, mais il comporte également des risques », a déclaré Jeff Mayweather. « N’importe qui peut perdre la vie à cause de la boxe. Quand quelque chose comme ça se produit, cela secoue le monde entier. Je ne pense pas que la boxe soit un mauvais sport, car dans n’importe quel sport, vous pouvez mourir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Pourquoi Waze est un cauchemar pour les villages français

    L’histoire inspirante d’une fillette de 5 ans qui a changé la vie de ses camarades de classe