in ,

Un ancien policier licencié pour des messages haineux sur les réseaux sociaux s’est moqué des minorités et des handicapés

Un ancien policier du Cambridgeshire, Mark Coteman, a été licencié après la découverte d’une série de publications offensantes sur les réseaux sociaux. Ces publications, retrouvées sur un compte Twitter public lié à Coteman, visaient des femmes musulmanes, des homosexuels, des personnes handicapées et même une célébrité atteinte de handicaps.

Ces découvertes troublantes soulèvent de sérieuses questions sur la façon dont Coteman a réussi à passer le processus de sélection pour devenir policier.

Les réseaux sociaux ont révélé des années de contenu haineux

Le compte Twitter, actif de 2012 à 2016, contenait une quantité choquante de contenu offensant. Les publications utilisaient des insultes envers les personnes handicapées et prenaient à la légère des problèmes graves comme la pédophilie. Coteman a également partagé des memes islamophobes et homophobes.

Plus inquiétant encore, Coteman s’est moqué de Harvey Price, un jeune homme atteint de plusieurs handicaps, dont l’autisme et la cécité partielle. Ce n’est pas la première fois que Price est pris pour cible par des policiers ; l’année dernière, plusieurs officiers ont été licenciés pour avoir envoyé des messages diffamatoires à son sujet.

Des lacunes dans la sélection ont permis à un agent haineux de passer entre les mailles du filet

Étonnamment, la police du Cambridgeshire affirme n’avoir aucune trace de ce compte de réseau social lors du processus de sélection de Coteman en 2019. Cela soulève de sérieuses questions sur la rigueur de leurs procédures de contrôle.

Le chef de la police, Nick Dean, a assuré au public que des mesures étaient prises pour remédier à ces lacunes. La police exige désormais de tous les candidats officiers qu’ils divulguent de manière proactive tous leurs comptes de réseaux sociaux lors de la sélection.

Double déshonneur : licencié pour discours haineux, il est maintenant accusé au pénal

Le comportement haineux de Coteman en ligne n’était pas sa seule infraction. Lors d’une audience distincte, il a été reconnu coupable de trafic de drogue présumé, de fraude et d’accès illégal à des informations. Il sera bientôt jugé pour ces accusations devant le tribunal.

Cette affaire souligne l’importance de tenir les policiers aux normes de conduite les plus strictes, tant en service qu’en dehors. Le public mérite d’avoir confiance dans la police, et les agents comme Coteman qui trahissent cette confiance n’ont pas leur place dans la force.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    20 idées de cheminées en briques peintes pour une décoration moderne

    gros scandale Enedis fait exploser votre facture d’électricité illégalement