in

un texte adopté au Sénat, la Nouvelle-Calédonie en toile de fond

Registre national de l’influence, gel des avoirs financiers, surveillance algorithmique élargie: la chambre haute a très largement approuvé plusieurs mesures dans le cadre d’un texte macroniste, déjà largement adopté à l’Assemblée nationale à la fin du mois de mars. « Avec cette proposition de loi, nous faisons la transparence sur les activités d’influence étrangère et nous nous donnons les moyens de détecter et de sanctionner les auteurs d’opérations de manipulation de l’information », a souligné le ministre chargé de l’Europe Jean-Noël…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.europe1.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Attal : qui gagnerait en cas de duel à la présidentielle ?

    Alicia Keys et Swizz Beatz récompensés par la Fondation Gordon Parks