in

Nicki Minaj arrêtée par les autorités aux Pays-Bas, dit qu'il s'agissait d'un « sabotage »

Nicki Minaj
Photo: DNPhotographie/ABACA (Shutterstock)

Nicki Minaj a été arrêtée à Amsterdam plus tôt dans la journée, selon les informations d'une journaliste citoyenne, Nicki Minaj, qui a documenté de manière assez exhaustive ses affrontements avec la police néerlandaise sur les réseaux sociaux, tout en affirmant que les autorités du pays avaient été payées pour « saboter » sa tournée européenne actuelle. « Parce que tellement de gens sont furieux que ce soit un tel succès et ils ne peuvent pas me manger. »

Dans une série de vidéos, Minaj – qui a finalement pu assister à son prochain spectacle, à Manchester au Royaume-Uni – a été arrêtée par la police néerlandaise pour possession présumée de marijuana, qui conserve un statut légal légèrement délicat aux Pays-Bas malgré la réputation du pays en tant que destination. endroit pour les touristes en herbe. Pour ce que ça vaut, Minaj dit que le pot n'était pas le sien, mais appartenait aux membres de son équipe de sécurité, mais aussi a exprimé à plusieurs reprises son désintérêt à l'égard d'une coopération avec les autorités néerlandaisesquoique d'une manière calme et extrêmement polie. Par VariétéMinaj a été au moins brièvement détenu (placé dans une cellule de détention dans un véhicule, qui aura désormais une sacrée histoire à raconter à tous ses amis de la cellule de détention dans un véhicule) avant d'être finalement libéré.

Minaj a déclaré à plusieurs reprises sur ses réseaux sociaux qu'elle pensait que des efforts étaient faits pour saboter sa tournée actuelle, écrivant: «Ils ont essayé de m'empêcher de venir à chaque spectacle, ils ont pris mes sacs avant que je puisse les voir. Mettez-le dans l'avion. Maintenant, ils disent qu'ils attendent la douane. Voilà à quoi cela ressemble lorsque des gens sont payés beaucoup d’argent pour tenter de saboter une tournée après que tout le reste a échoué. Tout ce qu'ils ont fait est illégal. Pour ce que ça vaut, toutes les autorités dans les vidéos semblent s'excuser et un peu gênées de faire ce qu'elles font – peut-être parce qu'elles savent qu'elles sont diffusées à 230 millions de personnes – même si Minaj note qu'au moins l'un des les pilotes avec qui elle a parlé ont tenté de faire retirer ses messages sur le sujet des médias sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Aucune raison de reconnaître l'Etat palestinien, selon l'Allemand Scholz

    Blumhouse invite My Bloody Valentine à faire son retour