Tour de France: chute sans dommage pour Thomas

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Deux chutes dans le final de la 1re étape du Tour de France ont jeté à terre deux favoris du Tour, le Gallois Geraint Thomas et le Danois Jakob Fuglsang, sans trop de dommages.

Fuglsang a été le premier à tomber dans la première chute du Tour, avec notamment l’Italien Damiano Caruso (Bahrain), à 18 kilomètres de l’arrivée à Bruxelles. Le leader de l’équipe Astana, un filet de sang coulant de l’arcade, le coude et le genou droit touchés, a pu reprendre place quelques minutes plus tard dans le peloton.

Après l’arrivée, le vainqueur du dernier Dauphiné a dû aller se faire poser des points de suture.

« Le docteur vient de m’appeler, c’est plutôt rassurant », a déclaré dans un premier temps le manager de l’équipe Astana, Alexandre Vinokourov.

« Il y a trois points (de suture) à faire sur l’arcade. On attend des examens pour son genou droit, il va faire une radio », a ajouté +Vino+, avant d’apprendre que les radios n’avaient pas montré de fracture pour son leader.

« Ce n’est jamais bon de tomber en debut de Tour, c’est dommage. Mais c’est comme ça. Dans le Tour, il faut aussi un peu de chance », a soupiré le Kazakh.

Thomas, lui, a été pris dans la chute survenue à l’approche du dernier kilomètre, en même temps que le Néerlandais Dylan Groenewegen qui visait le succès d’étape et quelques autres coureurs.

« Il a pu remonter sur le vélo et terminer l’étape. Au retour au bus, il a dit que ça allait », a rapidement communiqué la formation britannique Ineos.

Le vainqueur du Tour 2018 a expliqué ensuite: « Heureusement, je n’étais pas à pleine vitesse à ce moment-là, j’ai été projeté par-dessus une barrière. »

Parmi les blessés, le jeune français Benoît Cosnefroy (23 ans), l’un des coéquipiers de Romain Bardet chez AG2R La Mondiale, a dû se faire poser des points de suture au menton, selon les précisions de son équipe.

Le champion du monde espoirs 2017 était déjà tombé dimanche dernier au championnat de France.

L’Allemand Emanuel Buchmann (Bora) et le Slovène Matej Mohoric (Bahrain) souffrent eux aussi de diverses contusions.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus