Côte d’Ivoire-AIP/ Seulement sept moulins sur 48 possèdent des registres à Agnibilékrou

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

M. Koudou Pierre expose sur le module de la réglementation du secteur de l’alimentation animale

Agnibilekrou, 20 nov (AIP)-Seulement sept moulins sur 48 fonctionnels à Agnibilékrou possèdent des registres, a-t-on appris lors d’un atelier de sensibilisation des opérateurs du secteur de l’alimentation animale aux bonnes pratiques de provenderie et à la réglementation organisé mardi et mercredi à la salle de conférence de la préfecture.

Le directeur régional des ressources animales et halieutiques de l’Imdénié-Djuablin, Kabran Emile, a déploré cette situation. “Agnibilékrou est l’épicentre de l’aviculture en Côte d’Ivoire et en tant que tel, les opérateurs du secteur de l’alimentation animale gagneraient à se conformer aux normes de modernisation de leur activité. La qualité des aliments destinés aux animaux a une incidence sur la santé des consommateurs”, a-t-il indiqué.

Il a donc appelé les acteurs de la filière à prendre les dispositions utiles pour être en conformité avec les textes qui régissent le secteur.

A cet effet, un projet de texte a été soumis aux participants pour qu’ils puissent faire des propositions dans le sens de la modernisation du secteur en tenant compte des aspirations de toutes les parties (ministère et opérateurs du secteur).

“Ce projet de loi nous aidera à mieux réglementer le secteur tout en corrigeant et améliorant les textes déjà en vigueur en la matière”, a déclaré le communicateur du module sur la réglementation, Koudou Pierre.

(AIP)

jcl/cmas

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus