in

Loukachenko reçoit un appel d’anniversaire de Poutine alors que les manifestations grondent

Le président russe Vladimir Poutine a profité d’un appel téléphonique dimanche pour inviter le dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko à se rendre à Moscou, signe de soutien du Kremlin alors que des milliers de manifestants affluaient dans le centre de Minsk pour demander à Loukachenko de démissionner.

Le président Loukachenko, qui a eu 66 ans dimanche, a du mal à contenir trois semaines de protestations et de grèves depuis sa victoire aux élections du 9 août qui, selon ses adversaires, ont été truquées. Il nie la fraude électorale et a déclaré que les manifestations étaient soutenues de l’étranger.

« Il a été convenu de tenir une réunion à Moscou dans les semaines à venir », a déclaré le Kremlin dans un communiqué après l’appel des dirigeants.

La Biélorussie est l’ex-allié soviétique le plus proche de la Russie et son territoire fait partie intégrante de la stratégie de défense européenne de Moscou. Néanmoins, Loukachenko est considéré à Moscou comme un allié épineux.

Dans le plus grand signe à ce jour de la volonté de la Russie d’intervenir pour soutenir Loukachenko, Poutine a déclaré jeudi que le Kremlin avait mis en place une « force de police de réserve » à la demande de Loukachenko, même si elle ne serait déployée que si nécessaire.

Des milliers de personnes, dont beaucoup brandissaient des drapeaux de l’opposition rouge et blanc et scandaient «vive la Biélorussie», ont marché vers la place de l’indépendance de Minsk, qui a été bouclée par la police en prévision de la manifestation.

L’Union européenne se prépare à imposer de nouvelles sanctions à la Biélorussie. Loukachenko, qui est au pouvoir depuis 26 ans, a menacé vendredi de couper les routes de transit européennes à travers son pays en représailles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Inde: un record mondial des cas de Covid-19 recensés en 24 heures avec 78.761 cas de contamination

    Covid 19: « d’abord s’assurer que la salive est fiable », dit le ministère de la Santé