Le législateur iranien demande au Parlement de révoquer le président Rohani

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le chef de la Commission iranienne de la sécurité nationale et de la politique étrangère, Mojtaba Zonnour, a demandé le soutien des parlementaires pour ouvrir une enquête sur le licenciement du président Hassan Rohani.

Zonnour a fait la demande en affirmant que Rohani était responsable des problèmes en Iran.

Il a déclaré que les études sur le licenciement de Rohani étaient toujours en cours.

Un total de 44 des 290 représentants ont signé le document mais 11 ont retiré leur signature, selon un communiqué de Zonnour.

« Je demande aux autres représentants de signer le document pour mettre fin aux troubles dans le pays en licenciant Cher Président », a déclaré Zonnour.

Pour présenter une motion de censure contre le président, la révocation doit être acceptée par au moins un tiers des membres du parlement, conformément à l’article 89 de la Constitution.

Les conservateurs, qui constituent une majorité au parlement, reprochent au gouvernement Rohani d’être insuffisant dans l’administration.

Rohani, dont le mandat se termine l’année prochaine, a eu du mal à faire face aux problèmes économiques nationaux, avec des pics de coronavirus, une inflation croissante et une monnaie en baisse.

Il a tenté de détourner les critiques en blâmant les sanctions américaines pour les problèmes économiques et la lutte pour contenir la propagation du virus.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus