La France devient le pire pays d’Europe touché par le COVID-19

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Après deux semaines de verrouillage, la France est devenue le pays le plus touché par le coronavirus en Europe, avec des dizaines de milliers de nouveaux cas quotidiens et plus de 400 cas pour 100000 personnes par semaine. Avec un total de 1 914 918 cas confirmés jeudi, la France est le quatrième pays le plus touché au monde par les infections au COVID-19, dépassant la Russie, selon l’Université John Hopkins.

Le nombre de patients COVID-19 envoyés dans les hôpitaux français montre des signes de stabilisation cette semaine, certains médecins prévoyant que les hospitalisations approchent d’un pic et commenceront bientôt à diminuer. Mais les unités de soins intensifs en France sont déjà sursaturées et les nouveaux arrivants dépassent toujours les départs. Les patients COVID-19 occupent plus de 93% des lits des unités de soins intensifs (USI) en France, en plus des patients non-viraux recevant également des soins intensifs.

Le groupe d’aide Médecins sans frontières (MSF) recrute une aide d’urgence pour les maisons de retraite françaises, où jusqu’à présent plus de personnes atteintes de COVID-19 sont décédées en novembre que ce qui a été rapporté au cours des cinq mois précédents combinés, alors qu’une saison d’infections résurgentes a rattrapé le plus de France vulnérable.

La coordinatrice MSF, Olivia Gayraud, a déclaré mercredi à la radio France-Info que le recrutement des maisons de retraite était axé sur la soulagement du personnel surchargé et des résidents isolés, soulignant que le groupe a «une expertise en gestion de crise» et une expérience d’aide aux «populations dont la vie et la santé sont menacées. . » Les maisons de soins infirmiers sont autorisées à rester ouvertes dans le cadre du verrouillage partiel actuel de la France, contrairement au précédent verrouillage au printemps. Certaines installations interdisent à nouveau les visiteurs et gardent les résidents dans leurs chambres pour protéger les personnes âgées alors que le virus fait plus de vies.

Le COVID-19 a infecté plus de 52 millions de personnes dans le monde, avec plus de 1,2 million de décès. Plus de 300 000 personnes sont décédées du COVID-19 à travers l’Europe, et les autorités craignent que les décès et les infections continuent d’augmenter alors que la région entre en hiver malgré les espoirs d’un nouveau vaccin. Avec seulement 10% de la population mondiale, l’Europe représente près d’un quart des décès dans le monde, et ses hôpitaux bien équipés ressentent même la pression.

L’Italie, qui a choqué le monde et elle-même lorsque les hôpitaux du nord riche ont été submergés de cas de COVID-19 au printemps dernier, est à nouveau confrontée à une crise systémique, les positifs confirmés dépassant le seuil symbolique de 1 million. La Lombardie, région la plus peuplée et la plus productive d’Italie, est à nouveau l’épicentre de la pandémie italienne. Mercredi, 52% des lits d’hôpitaux italiens étaient occupés par des patients atteints de COVID-19, au-dessus du seuil d’avertissement de 40% fixé par le ministère de la Santé. Neuf des 21 régions et provinces autonomes d’Italie se trouvent dans la zone d’alerte rouge fixée à plus de 50% d’occupation virale, la Lombardie à 75%, le Piémont à 92% et le Tyrol du Sud à un taux étonnant de 99%.

Dans d’autres parties du monde, les États-Unis restent le pays le plus durement touché avec plus de 240 000 morts. De nouvelles données choquantes montrent un record de 60 000 hospitalisations. Mercredi, un record de 65368 personnes étaient à l’hôpital avec le COVID-19 à travers le pays, marquant le deuxième jour consécutif et la deuxième fois que le décompte a passé la barre des 60000, selon le Covid Tracking Project.

Dans tout le pays, les responsables se sont précipités pour freiner la propagation. Dans l’État de New York, le gouverneur Andrew Cuomo a annoncé que tout établissement avec un permis d’alcool, y compris les bars et les restaurants, devrait fermer à 22 heures à compter de vendredi et la règle s’appliquera également aux gymnases. La ville de New York a été le premier épicentre de la pandémie de COVID-19 dans le pays, mais des points chauds sont apparus depuis dans tout le pays, ne laissant pratiquement aucune région géographique inchangée. L’un de ces endroits est la ville frontalière d’El Paso, dans l’ouest du Texas, un État où les cas de COVID-19 ont maintenant dépassé le million. Plus de 1 000 personnes ont été hospitalisées dans le seul comté d’El Paso, une partie substantielle des près de 6 800 hospitalisations de l’État.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus