Fin de partie pour les terroristes polisariens

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Malgré la fanfaronnade faite le 13 novembre 2020 par le pseudoministre des Affaires étrangères polisarien, le dénommé Mohamed Salem Ould Salek prétendant que les mercenaires polisariens, soutenus par l’Algérie, répondraient à l’armée marocaine, qui a annoncé le lancement d’une opération militaire au Sahara marocain dans la région de Guerguerat et qu’il ait affirmé, le 14 novembre 2020, que les combats se poursuivraient au Sahara marocain, au lendemain de l’intervention des FAR dans la zone-tampon de Guerguerat, une guerre dans la région est encore peu probable.

S’agissant d’une éventuelle une guerre, celle-ci semble pour l’heure exclue, du fait que ni le polisario ni l’Algérie n’ont le courage de la faire. Mais soulignons que si guerre il y avait, ce serait avec l’Algérie. Quant au polisario il n’y a aucune possibilité que cela se fasse, le Maroc l’anéantirait dans les vingt-quatre heures A noter que le Maroc n’est pas confronté au terropolisariens mais à l’Algérie d’où la possibilité d’une guerre totale avec ce pays.

Mais les responsables algériens, des grabataires, se refusent à refusent à émettre le moins balbutiement en raison de calculs internationaux et géostratégiques, et aussi en raison des circonstances à l’intérieur de l’Algérie en dissimulant la situation de rébellion populaire qu’elle vit au quotidien.

Par ailleurs, les autorités algériennes veulent imposer une course aux armements alors qu’elle n’en a plus les moyens. Cela fait dix ans, que le Maroc modernise celui de ses Forces Armées Royales tout en peaufinant sa préparation pour parer à toute éventualité grâce aux manœuvres qu’il effectue régulièrement soit avec les pays européens, soit dans le cadre du Lion Africain avec les Etats-Unis d’Amérique

Force est donc d’admettre qu’il n’y a aucune armée au monde qui aurait agi aussi pacifiquement et efficacement que celle des Forces Armées Royales marocaines, alors que la plupart des armées du monde auraient tiré à l’approche de zones tampon.

Au fait, l’armée algérienne n’a que des crétinss’adonnant allègrement à la casse du peuple algérien tout en s’enrichissant sur son dos. Il est de notoriété publique que l’armée algérienne est dirigée en sous main par des mercenaires venus de divers autres pays pour des raisons pécunières.Mais, jusqu’à quand ? Un jour ce jeux devra bien s’arrêter, et le plus tôt sera le meilleur !

Pour sa part, le Maroc est en train de rétablir la paix et de sécuriser toute la zone d’El Guergueratetles Nations-Unies ont montré qu’elles n’étaient pas en mesure d’y imposer ces conditions.

Le dernier rapport du Secrétaire Général de l’ONU du mois de septembre 2020 a confirmé que le polisario avait commis pas moins de 53 violations, sans compter ces derniers évènements dans cette zone et a empêché la MINURSO d’accomplir ses tâches et obligations, y compris le déminage.

Il est à rappeler que les agissements et provocations perpétrés par les terropolisariens, visent à camoufler la grave crise qui frappe l’Algérie, suite à l’effondrement des prix du pétrole et la révolte populaire contre le régime militaire, déclenchée depuis le 22 février 2019.

Outre cette crise algérienne, il faut souligner que le polisario fait face à une dissidence interne grave et profonde en raison des protestations croissantes des habitants de Tindouf qui en ont ras-le-bol de 40 ans de mensonges, et aspirent désormais à une vie digne et à rentrer libre chez eux au Maroc.

Au fait où se terre le criminel et violeur de Brahim Ghali et ses acolytes polisariens ? Mais évidemment au Palais de la Mouradia, auprès de leur nourricière !

Il est une chose à savoir, une fois pour toute, le Maroc n’a pas pour habitude de jouer à la fanfaronnade. Ce sera une véritable raclée que recevront ceux qui s’opposent à son Sahara oriental et occidental. La messe est dite ! A bon entendeur salut !

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus