Avec le revanchard Immobile, la Lazio de nouveau à l’attaque

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Pour Ciro Immobile, le début de saison n’a pas vraiment été un long fleuve tranquille, perturbé par un imbroglio sur les tests Covid. Mais la Lazio peut compter sur un buteur affamé dans le « money time » de la Ligue des champions.

Les Romains seront qualifiés à coup sûr en cas de victoire à Dortmund mercredi (20h00 GMT) et nul doute que rien ne ferait plus plaisir à Immobile que de marquer au Signal Iduna Park où il a passé l’une des saisons les plus anonymes de sa carrière (2014-15).

Arrivé sous le maillot jaune et noir pour quelque 20 millions d’euros, il avait peu marqué (trois fois en 24 matches de Bundesliga), même s’il en avait profité pour ouvrir son compteur en Ligue des champions (4 buts en 6 matches).

Pour retrouver le chemin des filets en C1, il lui a fallu attendre cette saison, avec cette Lazio qu’il a rejointe en 2016 alors que sa cote avait bien baissé entre-temps (moins de 10 M EUR). Il en est à trois buts, dont un magnifique contre le Zenit Saint-Pétersbourg (3-1) la semaine dernière, en seulement deux matches européens disputés, en raison de tests positifs au Covid-19.

« J’avais très envie de jouer cette Ligue des champions. Quand je ne joue pas au foot, je suis comme un enfant qui n’a plus ses jouets… Quand je suis en forme et que je ne peux pas aller sur le terrain, je suis deux fois plus en colère! », a lancé l’attaquant, revenu plus affamé que jamais après ces forfaits qu’il n’a pas toujours compris.

– Distorsion dans les tests –

Ciro Immobile s’est retrouvé au coeur d’un imbroglio sur les tests Covid qui a concerné plusieurs joueurs laziali et vaut toujours au club d’être visé par une enquête de la Fédération italienne sur de possibles « violations des protocoles sanitaires ».

L’attaquant avait dû renoncer aux déplacements à Bruges et Saint-Pétersbourg sur la base des tests menés dans le cadre du protocole de l’UEFA. Mais, entre les deux, la Lazio l’avait aligné en championnat le 1er novembre après d’autres tests organisés cette fois dans le cadre du protocole de la Serie A.

En raison de cette distorsion entre les différents tests, la justice a ouvert une enquête visant cette fois l’un des laboratoires utilisés par la Lazio.

Autour du terrain, les turbulences ne sont donc pas encore finies, mais sur la pelouse, au moins, le retour de « Immo » a fait du bien. D’autant que son efficacité n’a pas pâti de son absence de plus de deux semaines aux entraînements: buteur lors des trois matches disputés depuis son retour, il est sur une série de six matches consécutifs disputés avec au moins un but marqué.

– Motivé par Ibrahimovic –

Le message est clair: Immobile – meilleur buteur la saison dernière en Serie A pour la troisième fois de sa carrière, avec un total record de 36 buts (égalant Higuain) – entend défendre son titre face aux vétérans Zlatan Ibrahimovic et Cristiano Ronaldo.

Deux joueurs qui ont contribué à le motiver toujours plus: « Je les étudie beaucoup, quand je vois l’intensité d’Ibra, j’espère en faire autant au même âge, mais j’ai 30 ans, je me sens encore jeune! »

A l’aise dans une équipe à son service, avec à ses côtés les précieux Luis Alberto, Sergej Milinkovic-Savic ou Joaquin Correa, Immobile est désormais lié « à vie » avec la Lazio, avec un contrat renouvelé cet été jusqu’en 2025.

Cet horizon lointain devrait lui permettre de devenir un jour le meilleur buteur de l’histoire de la Lazio: avec 133 buts (dont 108 en championnat), il est aujourd’hui deuxième derrière les 159 réalisations (dont 143 en championnat) du champion du monde 1938 Silvio Piola.

D’ici là l’attend aussi un autre objectif: enfin devenir un titulaire indiscutable de l’Italie en vue de l’Euro cet été. Immobile, souvent quelconque dès qu’il troque le bleu ciel pour le bleu azzurro, est actuellement en concurrence avec Andrea Belotti (Torino).

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus