Bordeaux-Bègles attaque bien 2021 face à Toulon

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Bordeaux-Bègles, qui restait sur deux revers en Top 14, a renoué samedi avec le succès devant Toulon (31-18), pour le premier match de l’année 2021, ce qui lui permet de rester au contact des places qualificatives.

Sous pression, l’UBB a bien réagi en maîtrisant plutôt son sujet, ce qui ne lui était pas souvent arrivé cette saison face à un ténor du championnat.

Impérial à Mayol, le RCT n’affiche toujours pas les mêmes qualités à l’export et sa seule victoire jusque-là, décrochée à Agen, n’aura pas fait de petit en Gironde, malgré une mêlée plutôt dominatrice et davantage de puissance. Son indiscipline lui a encore joué des tours.

Malgré la perte précoce de Santiago Cordero, leur atout offensif numéro 1 touché à l’épaule (10), les hommes de Christophe Urios se sont montrés conquérants pour asseoir leur domination, matérialisée d’entrée par un essai de Cameron Woki (3) après un bon travail de Ben Lam.

Lors de ce choc, on a scruté le match dans le match entre deux ouvreurs tricolores potentiels pour le prochain Tournoi des VI Nations en l’absence du Toulousain Romain Ntamack. Matthieu Jalibert a marqué des points (21 au total) dont un essai sur lequel il a effacé son vis-à-vis varois Louis Carbonel en position de dernier défenseur (14-3, 22).

Toulon est mieux revenu après la pause atteinte sur le score de 20-6 avec un essai plein de puissance et de détermination de l’entrant Isaia Toeava (43) mais n’a pas pu poursuivre sur sa lancée.

La faute à… Carbonel qui a dépassé le temps imparti pour taper une pénalité – réussie – (49) et sur la relance, Lam a fait parler sa vista avec une passe chistera envoyant Romain Buros sur orbite pour le troisième essai local (51, 25-11).

La mêlée des hommes de Patrice Collazo a alors fait souffrir celle, sur le reculoir, de Girondins qui perdaient sur faute Jandre Marais et de l’avance au score sur un essai de Bryce Heem, en coin suite à une mêlée à cinq (65).

L’UBB a alors fait le dos rond et s’est nourri des fautes visiteuses pour reprendre de l’air – deux pénalités de Jalibert – et s’assurer une victoire logique.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus