abandon et fin de la tentative pour Cammas/Caudrelier

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Alors qu’ils possédaient une journée d’avance sur le record du Trophée Jules Verne, Franck Cammas et Charles Caudrelier ont été contraints d’abandonner leur tentative vendredi en raison d’une avarie de safran sur leur multicoque volant de 32 m (Maxi Edmond de Rothschild), a annoncé leur équipe.

Quelques heures après avoir rendu public un problème avec « leur safran de flotteur tribord », les hommes du Team Gitana ont dû se résoudre à l’abandon.

« La situation est ‘safe’ mais nous ne pouvons pas aller vite », a commenté Charles Caudrelier, qui évoque forcément « une déception énorme ».

« Nous avons fait demi-tour, nous sommes en route vers Cape Town, distant d’environ deux jours de mer. D’ici là nous déciderons si nous faisons un stop technique en Afrique du Sud ou si nous remontons directement en Bretagne par nos propres moyens », précise le skippeur.

L’équipage, composé de six marins, avait passé jeudi la latitude du cap des Aiguilles (pointe sud de l’Afrique) avec 1 jour et 7 heures d’avance sur le bateau détenteur du record du tour du monde en équipage sans escale, celui de Francis Joyon (Idec Sport).

Partis d’Ouessant le 10 janvier, les marins avaient mis 11 jours et 14 heures pour atteindre ce cap, soit un nouveau temps de référence sur cette portion (Ouessant-cap des Aiguilles), qui n’est pas recensée par l’organisme validant les records du monde à la voile (World Sailing Speed Record Council).

Les marins avaient en vue les 40 jours et 23 heures signées par Joyon et ses 5 hommes d’équipage en janvier 2017, soit le record absolu autour de la planète.

./fbr/dif

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus