Top 14: Toulouse, Toulon tout-terrain

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Toulouse s’affirme, Toulon confirme. Le Stade toulousain a surclassé Agen (59-0) tandis que le RCT a croqué le Stade français (35-13) lors de la 19e journée de Top 14, disputée entre vendredi et dimanche.

. Toulon tout bon

Après avoir surpris le Racing 92 (29-23), Toulon s’est offert le Stade français (35-13), guère aidé par le carton rouge reçu par Nicolas Sanchez en première période, ni par un Louis Carbonel chatoyant.

A la faveur de cette victoire bonifiée, le RCT grimpe ainsi à la troisième place du classement (42 pts), bien calé derrière La Rochelle (49 pts) et le leader toulousain (52 pts). Cette deuxième victoire de rang permet aux Varois de se remettre en ordre de match après une série de performances mi-figue mi-raisin.

. Toulouse XXL

Trop sérieux, trop appliqué, trop fort, le Stade toulousain s’est montré sans pitié pour une équipe d’Agen à la dérive, pulvérisée 59-0, avec neuf essais et point de bonus offensif à la clé. Mieux, le virevoltant ailier Matthis Lebel a signé un triplé, ses neuvième, dixième et onzième essais pour s’installer confortablement en tête du classement des marqueurs d’essais. Encore mieux, les Rouge et Noir ont chipé le leadership du Top 14 à La Rochelle.

Pour le SUA, en revanche, c’est la soupe à la grimace. Avec cette quinzième défaite en autant de rencontres, les Agenais rejoignent l’Usap de la saison 2018-2019 au premier rang des pires débuts de championnat de l’histoire. Le cancre agenais voudra à tout prix s’imposer à Bayonne, la semaine prochaine, pour éviter la catastrophe.

. La malédiction du MHR

Après une sixième défaite de rang, face à Lyon (21-16), Montpellier, candidat au titre en début de saison, a changé de dimension. Désormais, dans l’Hérault, c’est opération maintien. Incapable de gagner depuis décembre, le MHR n’est en effet que 13e du classement, loin des ambitions du début de saison.

« Par moment, on se dit qu’il y a un chat noir. J’ai connu beaucoup de choses dans ma carrière, mais j’ai rarement vu ça. Quatre matches, quatre défaites, quatre bonus défensifs », a d’ailleurs déploré le manager montpelliérain Philippe Saint-André.

. Le gros coup de l’UBB

Par un trou de souris. Bordeaux-Bègles s’est imposé de justesse devant le Racing 92 (33-32) mais ce succès, décroché de main de maître, permet à l’UBB (6e) de se relancer dans la course à la qualification. Merci qui? Portés par Matthieu Jalibert et Cameron Woki, les hommes de Christophe Urios ont enchaîné un quatrième match sans défaite.

Une démonstration de leurs ambitions sur le terrain du Racing 92, battu dans son Arena pour la deuxième fois de rang. L’issue aurait pu être différente si Kurtley Beale n’avait pas touché le poteau à trois minutes de la fin. Mais c’est ça, aussi, la marque des équipes en forme.

. Des bleus pour les Bleus

Le centre du Racing 92 Virimi Vakatawa blessé à un genou, le troisième ligne de Toulon Charles Ollivon sorti sur protocole commotion… Sale week-end pour le XV de France, qui doit se réunir à Nice à partir de lundi pour préparer le Tournoi des six nations.

Si le Lyonnais Pierre-Louis Barassi a été rappelé pour remplacer Vakatawa, le Toulonnais Swann Rebbadj, lui, devrait être de la partie, même s’il a dû déclarer forfait à la dernière minute dimanche, en raison d’un abcès dentaire.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus