la France applique la règle de trois

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

La Rochelle, Bordeaux-Bègles et Toulouse: deux novices et un habitué. Victorieux en quarts, trois clubs de Top 14 représenteront la France en demi-finales de la Coupe d’Europe de rugby face aux Irlandais du Leinster.

. Jalibert en patron

Vingt-quatre points, tous au pied. Merci qui? Matthieu Jalibert a éliminé à lui tout seul le Racing 92 (24-21). L’ouvreur de Bordeaux-Bègles, d’une dernière pénalité de 55 mètres, dans les arrêts de jeu, a surtout offert la première demi-finale de Coupe d’Europe de son histoire à l’UBB.

Les absences – nombreuses – du côté du Racing n’expliquent pas tout. Certes, Teddy Thomas, Finn Russell, Henry Chavancy, Simon Zebo, Bernard Le Roux et Virimi Vakatawa manquaient tous à l’appel et ont été rejoints après moins d’une minute de jeu par Camille Chat. Mais les Ciel et Blanc sont surtout tombés sur un os maous costaud en la personne de Jalibert.

Un quasi-sans faute pour l’international français, qui a bouclé la rencontre à huit sur neuf face aux poteaux. « Quand on joue avec Matthieu, l’équipe a confiance en Matthieu », expliquait récemment le manager girondin Christophe Urios. La démonstration de dimanche, qui fait suite aux 22 points passés à Bristol (36-17) en quarts, le prouve encore, si besoin était: à l’UBB, le patron, c’est Jalibert.

. Ntamack lui répond

Sans doute inspiré par le récital de Jalibert, son concurrent pour le numéro 10 de l’équipe de France, Romain Ntamack, lui a répondu dans la foulée en inscrivant lui aussi au pied tous les points de Toulouse à Clermont (21-12).

Le jeune ouvreur des Bleus a propulsé le Stade toulousain vers la treizième demi-finale de Coupe d’Europe de son histoire, et la troisième consécutive, à l’issue d’une deuxième confrontation franco-française sans essai. Un grand classique de phase finale.

A la poursuite d’une cinquième étoile européenne, le club haut-garonnais a fait tomber une à une les places-fortes du rugby continental. Après son exploit en huitièmes de finale dans le Thomond Park de la province irlandaise du Munster (40-33), il s’est imposé au stade Michelin de Clermont pour la première fois depuis 2002. Une éternité.

Forcément favori, Toulouse aura en demi-finale, début mai, l’avantage du terrain face à l’UBB, avec un match dans le match en perspective entre deux des héros du week-end, Ntamack et Jalibert.

. La Rochelle parmi les grands

La Rochelle recevra de son côté les géants irlandais du Leinster, quatre fois lauréats de la compétition.

Les Maritimes avaient assuré dès samedi à la France d’avoir trois représentants dans le dernier carré en écrasant les Anglais de Sale (45-21). Comme des grands, ils ont assommé physiquement les Sharks pour s’offrir une première demi-finale de Coupe d’Europe. Comme l’UBB.

Le combat des chefs entre le champion en titre, Exeter, et l’équipe la plus titrée de la compétition avait tourné à l’avantage du Leinster (34-22), qualifié, lui, pour sa douzième demi-finale en faisant forte impression.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus