comparution des suspects dans le meurtre d’un journaliste

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Deux suspects comparaissaient lundi pour la première fois devant un tribunal d’Amsterdam pour le meurtre en juillet du journaliste spécialisé dans les affaires criminelles le plus connu aux Pays-Bas, abattu par balle en plein jour dans une rue de la capitale.

Delano G., 21 ans, est accusé d’avoir tiré sur le journaliste, Peter R. de Vries, alors que celui-ci sortait d’un studio de télévision après avoir été invité dans une émission.

Kamil E., 35 ans, est suspecté d’avoir conduit la voiture de fuite et d’avoir en amont effectué une opération de reconnaissance des lieux.

Le meurtre de Peter R. de Vries, qui était conseiller et confident du principal témoin à charge dans un important procès contre un baron de la drogue, a choqué les Pays-Bas et suscité des condamnations dans toute l’Europe.

Kamil E., ressortissant polonais, a plaidé son innocence lors d’une audience préliminaire devant le tribunal d’Amsterdam, qui a indiqué que le procès sur le fond devrait s’ouvrir au printemps 2022.

« Je n’ai tué personne, je ne savais rien du meurtre et je n’ai vu aucune arme », a déclaré Kamil E., ajoutant que deux hommes qu’il ne connaissait pas lui avaient donné les clés de la voiture, une Renault Kadjar, et qu’il avait eu comme instruction de transporter quelqu’un à Amsterdam, sans qu’il ne savait pourquoi.

Delano G. a fait valoir son droit au silence.

L’accusation estime que des images de caméras de vidéosurveillance, des déclarations de témoins, des relevés téléphoniques et des analyses ADN prouvent la culpabilité des deux hommes, arrêtés moins d’une heure après l’incident, à bord d’une voiture près de La Haye.

Quatre douilles trouvées sur les lieux du meurtre proviendraient d’une arme trouvée dans la voiture et qui portait l’ADN de Delano G.

Le parquet a également déclaré qu’un homme correspondant à la description de Kamil E. avait été vu en train de surveiller un parking utilisé par Peter R. de Vries deux semaines avant le meurtre.

Le journaliste, qui s’est d’abord fait connaître pour son travail sur l’enlèvement en 1983 du millionnaire Freddy Heineken, est décédé à l’hôpital neuf jours après la fusillade.

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available