Des réacteurs nucléaires français arrêtés jusqu’à fin 2022 pour des problèmes de corrosion

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

C’est une épidémie d’une autre sorte, mais elle s’étend. Cinq des 56 réacteurs nucléaires français sont désormais à l’arrêt pour des problèmes de corrosion. Dans certains cas, l’arrêt va même se prolonger jusqu’à la fin de l’année, a annoncé EDF vendredi soir.

Le redémarrage du réacteur numéro 2 de la centrale de Chooz, dans les Ardennes, a été repoussé d’avril à fin décembre 2022, selon des données publiées par EDF sur son site. Et des investigations se poursuivent pour déterminer si le réacteur numéro 1 de Chooz est…

CLIQUER ICI POUR LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available