Embiid et Jokic affolent les compteurs avec 50 et 49 points

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Le pivot des Philadelphia 76ers Joel Embiid et celui des Denver Nuggets Nikola Jokic ont affolé les compteurs mercredi en NBA, en marquant respectivement 50 et 49 points lors des victoires de leurs franchises sur Orlando (123-110) et les Los Angeles Clippers (130-128 après prolongation).

Parmi les autres matches de la soirée, les Brooklyn Nets se sont imposés sur le fil à Washington (119-118), leur premier succès depuis la blessure à un genou de Kevin Durant samedi.

Embiid, lui, n’a eu besoin que de 27 minutes (bien 27) pour rejoindre les légendes Wilt Chamberlain et Allen Iverson, seuls autres joueurs à avoir déjà inscrit autant de points sous le maillot des Sixers.

« Cinquante points en 27 minutes, c’est le plus impressionnant », a salué son entraîneur Doc Rivers.

Le Camerounais a trouvé la cible sur 17 de ses 23 tentatives dans le jeu (dont un tir à trois points) et marqué 15 de ses 17 lancers francs.

« Je me sentais super bien », a déclaré à la chaîne NBATV le géant de Yaoundé (2,13 m, 27 ans), qui a également réussi trois contres.

« J’ai juste joué mon jeu, été dominateur comme je l’ai été toute la saison », a ajouté Embiid, candidat au titre de MVP (meilleur joueur de la saison) avec une moyenne de 27,3 points par match avant même cette rencontre.

– Chicago renoue avec le succès –

Le MVP de la saison dernière a failli faire aussi bien un peu plus tard dans la soirée. Après un début de match tranquille, Jokic a inscrit 37 points lors de la deuxième période et en prolongation pour permettre aux Nuggets d’arracher la victoire sur les Clippers (130-128 a.p.).

Le Serbe a réalisé son 10e triple double de la saison, puisqu’il a également pris 14 rebonds et délivré 10 passes décisives, dont la dernière un peu plus que les autres à 2 secondes 2/10e de la fin de la prolongation puisqu’elle a permis à Aaron Gordon de marquer le panier à trois points de la victoire, malgré un dernier lancer franc des Clippers.

Dans une soirée folle, Luka Doncic a également marqué 41 points lors du succès de Dallas (102-98) sur les Toronto Raptors.

A Washington, les Brooklyn Nets ont été portés par Kyrie Irving (30 points), qui ne peut jouer que les matches à l’extérieur. Comme il refuse de se faire vacciner contre le Covid-19, il est interdit de participer aux rencontres à domicile, en vertu des règles sanitaires en vigueur dans l’Etat de New York.

LaMarcus Aldridge (27 pts) et James Harden (18 points, 8 rebonds, 9 passes décisives) ont également apporté leur écot.

Les Nets restent troisièmes de la Conférence Est derrière le leader Chicago, qui a mis fin à une série de quatre défaites en battant Cleveland (117-104), et Miami, vainqueur à domicile de Portland (104-92).

A l’Ouest, les Los Angeles Lakers se sont encore inclinés à domicile contre les Indiana Pacers (111-104), malgré 30 points et 12 rebonds de LeBron James.

Le Utah Jazz, lui, a perdu sur son parquet contre Houston (116-111), en dépit d’un match solide de Rudy Gobert (23 pts, 9 rebonds, 2 contres).

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available