Laminute.info: site d'actualité générale

Top 7 des joueurs de casino français

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

En France comme partout dans le monde, les jeux d’argent connaissent un succès phénoménal auprès du grand public. Depuis des décennies, l’Hexagone renferme les plus fins stratèges dans le monde des jeux de hasard, casino en ligne et casino confondus. Dans ce top, vous allez découvrir les 7 meilleurs joueurs de casinos français encore en activité ou non.

Les 7 plus grands joueurs de casinos français

Dans ce top, vous ne serez sûrement pas étonné si le classement contient majoritairement des joueurs de poker. En effet, sans manquer de respect à la machine à sous en ligne et à la roulette, le poker est sans doute le jeu le plus populaire auprès des joueurs. Il combine chance, stratégie, maîtrise de soi et prise de risque et propose également les plus grandes récompenses. D’ailleurs, de nombreux tournois prestigieux sont organisés à travers le monde pour réunir les plus grands stratèges en poker. Sans attendre, découvrez notre sélection des meilleurs joueurs.

Gilbert Gross, le premier champion français

Notre premier joueur est Gilbert Gross. Reconnu pour être un grand entrepreneur, il n’en est pas moins un joueur célèbre de poker de son vivant.

Né en 1931, Gilbert Gross est originaire de Russie. Il lance sa carrière professionnelle en créant son agence publicitaire, puis fonde son entreprise d’achat média avec Michel Doliner, dénommée GGMD, puis Carat Espace. Il sera appuyé par son frère Francis Gross. En gros, sa société se spécialise dans l’achat en gros auprès des médias d’espaces publicitaires et revend ensuite au détail. Il vendra Carat au groupe britannique Aegis en 1988, mais il en demeure un principal actionnaire.

Côté divertissement, Gilbert Gross est un passionné de jeux de casino, plus précisément de poker. Il devient le premier champion du monde français à cette discipline en 1988 aux WSOP. Durant le tournoi, il aura battu 250 joueurs avant de décrocher le titre suprême. Depuis cette victoire, Gilbert a participé régulièrement aux WSOP et s’est toujours retrouvé parmi les meilleurs joueurs.

Sa passion pour le poker, il l’a développée durant son service militaire où lui et ses compagnons jouaient aux cartes pendant des heures pour tuer le temps. Il a ensuite épousé sa femme qui était également un grand fan de poker. Un voyage aux Etats-Unis, puis la découverte du casino Binion Horseshoe auront définitivement gravé l’amour pour le poker dans le cœur de Gilbert Gross.

Gilbert Gross a découvert le poker en jouant à la variante française, le fermé. Depuis, il a élargi son horizon et ses variantes préférées sont le 7 card Stud Hi-Lo, le Texas Hold’em No Limit et Omaha. En revanche, le poker et les casinos en ligne n’auront jamais attiré son attention.

La légende du poker français Gilbert Gross est décédée en 2019 dans son domicile à Neuilly-sur-Seine après avoir vécu 87 belles années.

Voici un tableau récapitulatif de ses plus gros gains.

AnnéeTournoiPlaceGains
1988WSOP 2 500 $ PLO1er181 000 USD
1995WSOP 1 500 $ PLH24e1 980 USD
1999WSOP 1 500$ Omaha Hi-Lo19e2 185 USD
2000WSOP 1 500$ 7 Card Stud Hi-Lo12e4 580 USD
2003WSOP 3 000$ PLH21e3 640 USD

Patrick Bruel, l’icône internationale du poker

Qui oserait dire ne pas connaître Patrick Bruel ? Que ce soit dans le monde de la musique, du théâtre ou du cinéma, il est l’une des personnalités françaises les plus influentes dans le monde culturel et dans le poker.

Tempérament curieux, joueur et toujours à la recherche de challenge, Patrick Bruel aura mené une multitude de carrières parallèles durant plusieurs décennies. Outre sa passion incomparable pour le monde culturel et artistique, il ne cache pas non plus son amour pour les jeux d’argent, plus précisément le poker. D’ailleurs, il est considéré comme l’ambassadeur numéro un de ce jeu en France.

A ses débuts, Patrick Bruel se focalisait uniquement sur le fermé. Mais très rapidement, il se tourne vers le Texas Hold’em et l’Omaha. Vers les années 1990, il va commencer à fréquenter les tournois et goûtera au succès. En effet, en 1998, il remporte les championnats du monde durant une épreuve Hold’em à  5 000 dollars et décroche le titre tant convoité des joueurs de poker en gagnant un bracelet des World Series of Poker.

C’est grâce à ce succès que le poker commence à se médiatiser en France et que les tournois sont lancés dans l’Hexagone. En 2002, Patrick Bruel empoche un second titre de champion du monde de poker. En 2005, il va lancer le World Poker Tour en France via la chaîne Canal+.

Patrick Bruel devient une véritable icône nationale et mondiale du poker. La communauté de passionnés français se développe rapidement, boostée par leur idole charismatique. Patrick Bruel et Michel Abécassis créent en 2006 la communauté en ligne Wam-Poker.

Toujours désireux de marquer de son empreinte le monde du poker, Patrick Bruel intègre Winamax en devenant l’un des actionnaires principaux. Il est entouré de jeunes et talentueux joueurs de poker en ligne. Toutefois, il va s’éloigner peu à peu des tables pendant plusieurs années à cause de son calendrier artistique assez chargé.

C’est en 2014 qu’il apparaît de nouveau dans les tournois pros. Il va enchaîner les belles prestations en obtenant la quatrième place du World Poker Tour de Los Angeles, puis un podium lors du tournoi organisé à Monte Carlo. En 2015, il dispute la première Coupe du Monde de poker qui se déroule à Malte avec l’équipe de France.

Voici un tableau récapitulatif de ses plus importantes récompenses obtenues jusqu’à aujourd’hui.

AnnéeTournoiPlaceGains
1998WSOP 5 000$ LH1er224 000 USD
2000EFOP 2000 Main Event7e84 400 FRF
2002WSOP 5 000$ PLO2e100 580 USD
2007EPT Barcelone8e104 500 EUR
2014WPT L.A. Poker Classic – Main Event 10 000 $4e332 190 USD
2014EPT Grand Final Monte-Carlo3e93 350 EUR
2018PartyPoker Millions Barcelone – Main Event37e40 000 EUR

Gaëlle Baumann, la touche féminine du poker français

Le prochain joueur de notre sélection se conjugue au féminin, puisqu’il s’agit de la charmante et non moins redoutable Gaëlle Baumann. Faisant partie du circuit professionnel français, elle s’est hissée dans la hiérarchie grâce au online gaming, autrement dit les casinos en ligne.

Sa passion pour le poker, Gaëlle Baumann l’a contractée en Australie, alors qu’elle y suivait ses études universitaires. Invitée par ses amis à se joindre à une table, elle prit rapidement goût au poker en enchaînant les mains gagnantes. Elle se tourna rapidement vers le poker en ligne qu’elle trouva plus pratique et plus accessible.

Sur les plateformes de jeux en ligne, elle se fait progressivement une réputation. Elle se fait coacher par de nombreux grands noms du poker tels que Cyril André, Alexandre Luneau et Nicolas Ragot. Elle accumule rapidement de l’expérience et enchaîne les tournois.

En 2012, elle intègre la prestigieuse Team Winamax et accède au circuit professionnel. Désormais, Gaëlle Baumann s’est fait un nom parmi les plus fines gâchettes du poker français et international. Elle disputera, notamment l’European Poker Tour où elle terminera à la 75e place durant la Grande Finale de Monte Carlo. Pour sa première participation au World Series of Poker de Las Vegas, elle fera également forte impression.

Gaëlle Baumann ne cesse de progresser et de relever les défis. Bien qu’elle n’ait pas gagné de tournois majeurs, elle figure toujours dans le haut des classements, toutes compétitions confondues. A titre d’illustration, elle a pu se hisser en demi-finale du Ladies Championship en 2012, elle obtient la 10e place durant les WSOP Championship Main Event toujours la même année et obtient une seconde place durant la Grande Finale Winamax Poker Tour en 2014.

Voici un tableau qui résume les plus gros gains de Gaëlle Baumann.

AnnéeTournoiPlaceGains
2012WSOP – Championship Main Event NLH 10 000 $10e590 442 USD
2014Grande Finale Winamax Poker Tour2e65 000 EUR
2015WPT Vienne – Main Event5e35 500 EUR
2016WSOP – Event 68 NLH Main Event102e49 108 USD
2018WiPT – High Roller 1 500 €5e27 000 EUR
2019EPT Barcelone – Main Event #22 5 300 €20e61 710 EUR
2019European Poker Tour Prague – EPT Main Event36e20 540 EUR

Bruno Lopes, alias Kool Shen

Sous son vrai nom, ce talentueux joueur de poker ne vous dit probablement pas grand-chose. Par contre, s’il arbore son nom de rappeur « Kool Shen », bon nombre de jeunes et de moins jeunes reconnaissent immédiatement Bruno Lopes.

En effet, cette icône du rap français entre les années 1990 et le début des années 2000 est tout bonnement un joueur émérite de poker. Il figure même parmi les têtes d’affiche les plus respectées sur les tables.

Commençons par sa carrière de rappeur. Bruno Lopes a fondé le groupe Suprême NTM avec Joey Starr vers les années 1980. Ce n’est qu’en début des années 2000 qu’il lancera son premier album et que le public le découvrira vraiment en tant que chanteur. Son single « Un ange dans le ciel » figure parmi ses chansons emblématiques.

Kool Shen est également un producteur réputé dans le monde du rap. Il sera derrière le succès d’artistes tels que Busta Flex ou Serum. Prenant de l’âge, il délaissera peu à peu son identité de Kool Shen pour se focaliser sur Bruno Lopes et se mettre plus en avant sur la scène des jeux d’argent.

Joueur chevronné et assoiffé de victoires, Bruno Lopes développe son jeu et ses stratégies pour devenir rapidement l’une des stars les plus craintes sur le plan international. Il enchaîne les belles prestations lors de ses sorties en compétition et glane de nombreuses premières places, notamment dans le tournoi EFOP Diamond Championship, WPT national Series Cannes ou au Winamax Sismix Main Event.

Depuis ses débuts sur le circuit professionnel, Bruno Lopes a cumulé plus d’un million de dollars en gains. Il fait preuve d’une régularité déconcertante qui fait de lui un adversaire redoutable sur n’importe quelle table. En dehors du circuit, Bruno Lopes joue également très régulièrement aux casinos en ligne, Il participe à des tournois tels que le Galactic ou l’Xpert, des compétitions qu’il a brillamment remportées.

Découvrez un tableau qui récapitule les gains les plus importants de la carrière de joueur de poker professionnel de Kool Shen.

AnnéeTournoiPlaceGains
2010WPT Paris GPP16e35 215 EUR
2012EFOP – Diamond Championship 5 000 €1er129 440 EUR
2012EPT Madrid – Main Event 5 300 €4e140 000 EUR
2012WPT National Series Cannes – Main Event1er108 000 EUR
2013WSOP Main Event 10 000 $201e42 990 USD
2016WINAMAX SISMIX – Main Event1er78 341 EUR
2017Sismix – 15 000 MAD High Roller2e465 000 MAD

Pierre Calamusa, plus prodige de poker que de machine à sous

Pierre Calamusa fait partie de la nouvelle génération de joueurs prometteurs et déjà très respectés sur la scène internationale. Ayant intégré le circuit international depuis le début des années 2010, il a engrangé les victoires et les places d’honneur avec une régularité déconcertante.

Pierre Calamusa a découvert son grand amour pour le poker alors qu’il était âgé de moins de 20 ans. Sa variante préférée est le Texas Hold’em et a débuté avec des parties entre amis pour quelques euros. Il a poussé son immersion en s’inscrivant sur des plateformes de jeux en ligne, débutant ses dépôts à quelques dizaines d’euros. Au bout de 6 mois, il a pu engranger près de 20 000 euros. C’est là qu’il a découvert son véritable potentiel et qu’il a décidé de tout abandonner pour se consacrer pleinement au poker.

Conscient de sa jeunesse, Pierre Calamusa étoffe rapidement son expérience, ses bases et ses stratégies en lisant des livres et des articles sur le poker. Au fil des tournois, il a progressé et acquis une certaine régularité. Très vite, son nom a attiré l’attention de la communauté de joueurs professionnels.

Preuve de son potentiel, Pierre Calamusa enchaîne les podiums dans les tournois pros, notamment sa 3e place à l’EFOP High Roller en 2012, sa 2e place au WPT National Cannes en 2014 ou encore sa victoire sur le Winamax Poker Open en 2015.

Porté par la fougue de la jeunesse, Pierre Calamusa possède un style de jeu agressif et imprévisible. Il parvient à mettre la pression sur n’importe quel joueur en face de lui. En dehors des tournois du circuit pro, il passe beaucoup de temps sur les casinos en ligne sous le pseudonyme de « LeVietFOu ».

Voici un tableau qui récapitule les principaux gains engrangés par Pierre Calamusa depuis ses débuts en tant que joueur pro.

AnnéeTournoiPlaceGain
2012EFOP – High-Roller 10.000 €3e44 640 EUR
2014WPT National Cannes – Main Event 1 200 €2e60 000 EUR
2015Winamax Poker Open – Main Event 550 €1er70 000 EUR
2016EPT Grand Final Monte-Carlo – Main Event5e233 800 EUR
2017Sismix – 15 000 MAD High Roller3e282 000 MAD
201950th World Series of Poker 6-Handed4e219 468 USD
202152nd World Series of Poker-Super Turbo Bounty2e94 060 USD

Guillaume Diaz, la jeunesse prometteuse des jeux d’argent

Puisque nous évoquons les jeunes talents, abordons le cas de Guillaume Diaz. Tout comme Pierre Calamusa, il fait partie de la génération dorée supposée prendre la relève du poker français. Les deux jeunes se connaissent même très bien et sont des compagnons de jeu.

Guillaume Diaz découvre sa passion pour le poker au lycée, en 2009, grâce à un camarade de classe qui lui explique brièvement les règles. Le jeune grenoblois tombe immédiatement sous le charme du jeu et en fait son passe-temps préféré.

Désireux de découvrir de nouveaux challenges, Guillaume Diaz s’inscrit sur les casinos en ligne et enchaîne les tournois en live. Il y trouve rapidement ses marques en remportant des victoires et de belles places d’honneur.

Le jeune joueur commencera ensuite à s’inscrire dans des tournois régionaux et nationaux, ce qui lui permettra d’engranger de l’expérience et des gains intéressants. En 2014, il intègre la Team Winamax qui le propulsera au plus haut niveau.

Ce qui est impressionnant chez Guillaume Diaz, c’est sa régularité mélangée à son tempérament calme et réfléchi. Il est un peu l’opposé de Pierre Calamusa qui a le sang chaud et un esprit aventurier. Ce calme rend Guillaume Diaz difficile à cerner.

Il enchaîne les bons résultats, notamment de nombreux podiums dont deux premières places en 2014 et en 2018 dans les tournois ETP Deauville Turbo Cash 2 200 € et ETP Monte Carlo  1 100 €. Il fera également une belle deuxième place durant le tournoi WTP National Paris Main Event de 2015 où il encaissera la modique somme de 100 000 €.

Grâce à son talent, Guillaume Diaz aura parcouru le monde, de l’Asie à l’Australie en passant par l’Europe et les Etats-Unis pour défier les plus grands joueurs de poker. Il mettra une brève interruption à sa carrière pro le temps de poursuivre ses études avant de revenir sur les tables plus fort que jamais.

Voici un tableau du résumé de ses principaux gains.

AnnéeTournoiPlaceGains
2014EPT Deauville – Turbo Cash 2 200 €1er91 000 EUR
2015Winamax Poker Open – Main Event 550 €3e36 000 EUR
2015WPT-National Paris – Main Event 1 200 €2e100 000 EUR
2017PSC Macau – 5 500 HK$ PokerStars Asian Open4e144 000 HKD
2017WSOP 2017 – 888 $ Crazy Eights NLH8e86 888 USD
2018EPT Monte-Carlo – EPT National 1 100 €1er250 000 EUR
2018Partypoker Caribbean – High Roller 10 300 $6e100 000 USD
2021World Series of Poker Europe – Main Event11e76 910 EUR

Romain Lewis, l’amoureux précoce des jeux d’argent

Enfin, le dernier et non des moindres, Romain Lewis est un excellent joueur de poker français dont la réputation n’est plus à faire parmi la communauté de professionnels. Le bordelais a découvert le poker très jeune, à l’âge de 10 ans quand ses parents lui ont offert une mallette de poker pour son anniversaire.

Depuis, le poker est devenu une véritable obsession pour le jeune garçon qui, malheureusement, devait attendre ses 18 ans avant de pouvoir véritablement exprimer son potentiel. A peine majeur, il intégra Pokersphère, une association de jeux d’argent dédiée au poker basée à Bordeaux. Il va y apprendre les bases et les stratégies à utiliser dans cette discipline.

Au fil des années, Romain Lewis va engranger de l’expérience, enchaînant les bons et les moins bons résultats. Peu à peu, il acquiert de la maturité et de la régularité. De tournois en tournois, il accumule les places d’honneur et les podiums.

Pour preuve, il termine deuxième du tournoi Deepstack Open Aquitaine Main Event en 2014, de l’ETP Prague Side Event en 2015 ou du WTP National Marrakech en 2016. Il finira également premier des tournois ETP Barcelone No Limit Hold’em et du 52nd World Series of Poker Super Turbo Bounty 10 000 $.

Sans attendre, découvrez un tableau qui récapitule ses plus importants gains durant son parcours en tant que joueur de haut niveau.

AnnéeTournoiPlaceGains
2015WPT-National Marrakech – Main Event4e355 000 MAD
2015EPT Prague – Side Event 2200 €2e79 390 EUR
2018WSOP 2018 – Event #13 NLHE 1500 $2e194 837 USD
2018WSOP 2018 – Event #69 PLO 6 handed 10 000 $2e293 553 USD
2018WSOP 2018 – Event #74 NLHE 6 handed 3 000$3e325 842 USD
201950th World Series of Poker Main Event60e142 215 USD
2019Partypoker MILLIONS Europe – NLH3e428 000 EUR
202152nd World Series of Poker – Super Turbo Bounty 10 000 $1er463 885 USD

Conclusion

Comme vous pouvez le voir, l’Hexagone regorge de joueurs de casinos talentueux. Qu’il s’agisse des joueurs expérimentés ou des jeunes loups, les amoureux de jeux d’argent ont de quoi porter fièrement les couleurs de la France pour beaucoup d’années et jouer les premières places.

 

Sources des chiffres :

https://www.livepoker.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus