Le Bitcoin peut-il assurer le stockage de la valeur à l’échelle mondiale ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
bitcoin paiement salaire sondage

Les universitaires, les experts des marchés financiers, les chercheurs et le grand public ont des avis contradictoires sur le rôle du Bitcoin en tant que réserve de valeur. Certains critiques s’inquiètent de la forte volatilité du Bitcoin, qui en fait un actif spéculatif, avec des répercussions négatives importantes sur les investissements mondiaux. D’autres affirment également que le Bitcoin existe et fonctionne sur un marché non réglementé, exposant les investisseurs et les négociants à divers risques, notamment le vol, la fraude et l’inflation. Si vous êtes intéressé par le trading de bitcoins, visitez (Officiële Website) pour acquérir un guide complet sur le trading de crypto.

Cependant, les amateurs de crypto-monnaies applaudissent le Bitcoin, qu’ils considèrent comme un actif plus sûr, plus fiable et plus efficace que les actifs traditionnels. L’adoption croissante du Bitcoin dans les principaux secteurs économiques indique son rôle important en tant que moyen de paiement et réserve de valeur. Cependant, certains émettent encore des réserves quant au potentiel du Bitcoin en matière de stockage de valeur. L’article suivant explique pourquoi le Bitcoin facilite le stockage de valeur au niveau mondial.

Offre Limitée

L’offre limitée du Bitcoin est l’une des principales raisons pour lesquelles il deviendra la future réserve de valeur. Contrairement aux actifs traditionnels tels que les monnaies fiduciaires réglementées par les gouvernements et les banques centrales, le Bitcoin n’a pas d’autorité centrale. Au contraire, l’offre du Bitcoins dépend strictement de son algorithme. Les protocoles Bitcoin contrôlent le rythme de la frappe de nouveaux jetons, éliminant ainsi toute possibilité d’influence politique ou institutionnelle.

Satoshi Nakamoto a plafonné l’offre du Bitcoins à 21 millions de jetons seulement. Les mineurs ont actuellement généré environ 19 millions de Bitcoins en circulation sur le marché. En outre, le Bitcoin est également divisé par deux, ce qui réduit de moitié les récompenses des mineurs tous les quatre ans. Ces caractéristiques induisent la rareté.

La diminution de l’offre et l’augmentation de la demande permettent au Bitcoin de conserver un pouvoir d’achat plus important au fil du temps. L’offre induite de Bitcoin le rend plus rare avec un potentiel de croissance future important.

Ainsi, le Bitcoin deviendrait à terme une meilleure réserve de valeur que les monnaies fiduciaires et autres actifs traditionnels.

Transactions Financières Sans Confiance

Les systèmes traditionnels tels que les banques s’appuient généralement sur des tiers pour effectuer des transactions transfrontalières. Bien que cela fonctionne dans la plupart des cas, l’inclusion de tiers dans les transactions expose les clients à plusieurs risques. Elle oblige les organisations, les entreprises et les membres du public à confier leur argent et leurs informations privées au gouvernement et aux institutions financières.

Cependant, les politiciens, les institutions affiliées au gouvernement et les fournisseurs de services financiers changent souvent les règles pour les adapter à leur programme. C’est pourquoi ils ne peuvent jamais maintenir la confiance.

Le Bitcoin facilite la plus grande transparence dans toutes les transactions financières sans tiers. Il s’appuie sur un mécanisme de preuve de travail avec des milliers d’ indépendants pour vérifier l’authenticité de chaque transaction. La technologie blockchain sous-jacente du Bitcoin valide les données transactionnelles sur un grand livre public immuable, accessible à tous les utilisateurs de la plateforme.

Cela permet de garantir la légitimité des transactions en Bitcoin et d’éviter les doubles dépenses. Ces caractéristiques confèrent au Bitcoin un avantage concurrentiel plus important que les monnaies fiduciaires et les autres moyens d’investissement contrôlés par les gouvernements. La sécurité et la transparence accrues des transactions en Bitcoin en font un actif plus précieux que les actifs conventionnels.

Investissements Décentralisés

Les systèmes monétaires centralisés donnent aux gouvernements et aux institutions le pouvoir absolu d’influencer la valeur de la monnaie par l’inflation et d’autres tactiques. De tels systèmes incitent fortement les politiciens et les régulateurs à manipuler les marchés pour des gains personnels au détriment du public.

Le Bitcoin fonctionne sur une plateforme décentralisée gérée par la technologie blockchain. Le réseau comprend des milliers de nœuds et de mineurs dans différentes parties du monde, qui vérifient et valident les transactions de manière indépendante. Au lieu d’une entité unique, le Bitcoin permet à ses utilisateurs de contrôler collectivement le réseau. La règle du consensus rend le Bitcoin très résistant aux manipulations des gouvernements, des entreprises ou des personnes influentes. Ainsi, il peut résister à l’inflation et à d’autres vulnérabilités induites mieux que les monnaies fiduciaires.

Dans l’ensemble, le Bitcoin est un actif volatil qui présente des risques uniques pour les investisseurs et les traders. Cependant, il possède des caractéristiques inhérentes telles que l’offre limitée et la décentralisation, ce qui lui permet de maintenir un pouvoir d’achat plus important au fil du temps. Les experts estiment que le Bitcoin reste essentiel au stockage des valeurs à l’échelle mondiale.

 

 

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus

No Content Available