Laminute.info: site d'actualité générale

Qu’est-ce que c’est que tous les « cimetières indiens ? »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp
Qu'est-ce que c'est que tous les "cimetières indiens ?"

Stephen King a créé ou popularisé une grande partie des images d’horreur les plus indélébiles du siècle dernier. Il a également fait de même avec les stéréotypes raciaux, mettant en vedette personnages noirs magiques et en utilisant maudits « cimetières indiens » dans une bonne partie de son important catalogue de travaux.

Ce dernier morceau est au centre d’un nouveau court métrage d’animation du comédien, la télé écrivainet membre de la tribu Cowlitz inscrit Joey Clift qui pose une question directe dès son titre : « Qu’est-ce que c’est que tous les cimetières autochtones dans les histoires d’horreur? »

Qu’en est-il de tous les cimetières autochtones dans les histoires d’horreur ?

Clift, que vous reconnaîtrez peut-être contribuer à Le club audiovisuel dans le passé et aider à reprendre le projet des 50 états de Sufjan Stevens là où il s’était arrêté, a écrit et réalisé la vidéo. Grâce à la narration exprimée par Des fantômes‘ Román Zaragoza, Clift explique pourquoi le trope du cimetière, qui remonte généralement à la publication de L’horreur d’Amityville et présenté dans King’s Sémataire pour animaux de compagnie et Le brillantexiste pour inventer, déformer et mystifier les pratiques autochtones réelles, en particulier lorsque les cimetières européens, comme les catacombes de Paris, et les rituels religieux acceptés, comme le pape ingérant du sang et de la chair symboliques, ont le potentiel d’être tellement plus effrayants.

La vidéo du cimetière est la dernière en date Devenu natifune série numérique Comedy Central créée, réalisée et écrite par Clift qui, comme il le dit dans une description par e-mail, est conçue dans le but «d’utiliser des blagues pour mettre en lumière toutes les micro-agressions étranges auxquelles les autochtones sont confrontés sur une base régulière. »

Utilisez-vous l’expression « Mon animal spirituel » ? Cela vous coûtera 25 $

Devenu natifc’est Premier épisode traite du « manque presque total d’éducation sur les peuples autochtones contemporains » du système scolaire américain et son deuxième s’adresse aux « non-autochtones en utilisant des termes indigènes importants comme « Spirit Animal ».

Découvrez le trio pour en savoir plus sur ces sujets – et quelques superbes visuels, comme un pape Dracula et la nation italienne dessinée comme un pied coupé et saignant dans une botte.

Envoyez Great Job, des conseils Internet à gji@theonion.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus