in

A Marseille, Faure sort le lance-flammes contre la réforme des retraites

Depuis combien de temps l’Internationale n’avait-elle pas été chantée lors d’un congrès du Parti socialiste? De mémoire de militant, depuis 10 ans au moins, peut-être 20. « En tout cas sous Hollande je ne m’en souviens pas », souriait le député de l’Essonne Jérôme Guedj en aparté. Toujours est-il que c’est ici, à Marseille, que le chant des travailleurs a été spontanément entonné, a capella, après la Marseillaise et Bella Ciao, par des militants enfin unis derrière un Olivier Faure épuisé mais souriant, une rose à la main. Signe qu’il avait réussi à insuffler un peu d’enthousiasme…

[the_ad id= »247816″]

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE SUR www.challenges.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Élisabeth Borne interviewée jeudi soir sur France 2

    Va-t-on vers une légalisation encadrée du cannabis récréatif ?