in

Braquage spectaculaire à Cannes : Deux suspects arrêtés à Paris par la BRI

Dans une opération d’envergure, la brigade de recherches et d’intervention nationale (BRI-N) a réussi à appréhender deux individus ce mercredi soir à la gare de Lyon à Paris (XIIe). Ces derniers sont soupçonnés d’être les auteurs d’un vol à main armée perpétré plus tôt dans la journée dans une bijouterie de renom située sur la célèbre Croisette de Cannes, la bijouterie Boucheron.

Selon les informations recueillies par Actu17, les malfaiteurs ont fait irruption dans la bijouterie peu après 11 heures, brandissant une arme à feu pour intimider les employés et les clients présents. Ils ont réussi à s’emparer d’un butin estimé à plusieurs millions d’euros, comprenant notamment des colliers et des bagues de collection. Après leur forfait, les braqueurs se sont échappés à bord d’un scooter, sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré et sans qu’aucune personne ne soit blessée.

Grâce à une enquête minutieuse menée par la police judiciaire de Nice, les forces de l’ordre ont pu identifier les suspects et remonter leur piste jusqu’à la capitale. C’est ainsi que les policiers de la BRI-N ont procédé à leur arrestation à la gare de Lyon. Les deux individus, dont l’un âgé de 25 ans, ont été placés en garde à vue pour être interrogés sur leur implication présumée dans ce braquage d’envergure.

L’enquête, ouverte pour vol à main armée en bande organisée, devra maintenant permettre de retrouver le butin dérobé lors du braquage. Les policiers de la brigade criminelle de Nice mettront tout en œuvre pour rassembler les preuves nécessaires et déterminer si d’autres complices sont impliqués dans cette affaire.

Ce braquage spectaculaire à Cannes met en lumière l’importance de la coopération entre les différentes forces de l’ordre à travers le pays. La BRI-N, unité d’élite de la police française, a une fois de plus démontré son efficacité en appréhendant rapidement les suspects. Cette opération réussie est le fruit d’un travail d’équipe exemplaire entre les policiers de la BRI-N, la police judiciaire de Nice et les autres services de sécurité impliqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    la recette étape par étape

    Macron va-t-il annoncer de nouvelles mesures ? 12h de discussions avec l’opposition, et maintenant ?