in

Un ancien sélectionneur du Cameroun surprend, « Les Lions Indomptables ne font pas partie des favoris à la CAN »

Alexandre Belinga, entraîneur adjoint du Cameroun lors de la CAN 2017, pense que les Lions Indomptables ne font pas partie des favoris pour la prochaine CAN, mais peuvent surprendre en Côte-d’Ivoire.

Troisième lors de la dernière édition de Coupe d’Afrique des Nations organisée sur ses terres, le Cameroun n’aborde pas la 34e édition, qui aura lieu en janvier et février prochain, de la meilleure des manières. Malgré une victoire face à l’île Maurice (3-0) et un match nul face à la Lybie (1-1), lors des deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, les Lions Indomptables ne sont que la cinquième équipe cité pour remporter la compétition, derrière le Sénégal, l’Algérie, le Maroc et la Côte-d’Ivoire.

Pour Alexandre Belinga entraîneur adjoint du Cameroun lors de la CAN 2017, ne compte pas Rigobert et sa bande parmi les favoris de la CAN «Le Cameroun n’est pas parmi les favoris pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations »», a t-il déclaré, avant dajouyer, « Mais peut surprendre»

Ce n’est pas Alexandre Belinga seul qui jette des doutes sur ce que pourrait faire Rigobert Song et ses hommes en Côte-d’Ivoire. Consultant pour RFI et ancien gardien de but du Cameroun, Joseph Antoine Bell avait lors d’une interview jeté doutes sur l’équipe dirigée par Rigobert Song.

«On ne gagne pas en étant mauvais (rires). C’est pourquoi je vous disais que l’on jugera sur le terrain. Si le moment venu ils sont bons, le passé ne compte plus. Vous gagnez avec votre présent. Mais c’est vrai que vous vous préparez pour que vous puissiez montrer ce visage de vainqueur. Le plus important reste comment ils arrivent à la compétition et ce qu’ils font à ce moment-là. Il y a des gens qui pensent à la compétition à venir, il y a ceux qui prennent des résolutions et ceux qui se projettent en imaginant le message et les méthodes de transmission de ce message aux joueurs pour construire quelque chose qui mène à la gagne », a expliqué l’ancien portier camerounais.

Rigobert Song rassure son monde

En marge des deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2023, Rigobert Song a fait une déclaration où il a rassuré les supporters de l’équipe nationale du Cameroun. Critiqué et même annoncé sur le départ, Rigobert Song, compte bien faire taire les critiques. En tout cas, l’ancien numéro, a envoyé un message clair.

Rigobert Song

« Pour le moment, le plus important dans un match c’est de gagner. Maintenant si vous pensez que je me qualifie toujours à la dernière minute, c’est peut-être une stratégie. Mais je pense que le meilleur sera de se rassurer en avance. Je suis entrain d’apprendre. Il y a eu beaucoup d’erreurs dû au manque de vigilance mais aujourd’hui, je n’ai plus droit à l’erreur. Ces deux matchs déjà, vous verrez une équipe compétitive avec un nouveau visage. Je pense qu’on a plus droit à l’erreur. Que les camerounais ne stressent pas », a t-il lâché.

Le Cameroun pourra compter sur son Mondial pour tenter d’aller loin dans la compétition en Côte-d’Ivoire. Une troisième place comme en 2022, et pourquoi pas une finale ? Une réponse sera connue au soir du 11 février et peut-être même avant.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

La fusée européenne de nouvelle génération réussit une répétition à grande échelle

Côte d’Ivoire-AIP/Le ministre Bouaké Fofana annonce la libération des artères de l’axe Abobo-Anyama-Yopougon à compter du 1er décembre – AIP