in

Cette grosse erreur qui menace Aliou Cissé

Sénégal vs Cameroun, c’est dans quelques heures. Une rencontre qui promet avec un duel tactique, surtout que les deux équipes se sont récemment jaugées.

Ce vendredi à 17 h GMT, l’équipe nationale du Sénégal se prépare à en découdre dans un duel crucial contre le Cameroun, un match qui pourrait sceller leur destinée dans la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Les « Lions de la Teranga » ont l’opportunité de se qualifier dès cette rencontre, mais pour y parvenir, le sélectionneur Aliou Cissé devra user de toute sa stratégie et peut-être même changer de système.

Le Sénégal se trouve dans le groupe C de la compétition et affrontera un adversaire redoutable, le Cameroun, une équipe qui a souvent été une épine dans le pied des Lions sénégalais. Avec 7 victoires en 17 confrontations toutes compétitions confondues, les Camerounais démontrent une certaine supériorité historique sur leurs homologues sénégalais.

Sénégal vs Cameroun, Aliou Cissé devra surprendre

Pour contrer cette menace et surprendre les Camerounais, Aliou Cissé devrait opter pour un changement tactique majeur. Actuellement alignés en 3-4-3, les Lions de la Teranga doivent passer à une défense à quatre, soit en 4-3-3 ou en 4-2-3-1. Cette décision serait loin d’être anodine, surtout lorsque l’on considère la victoire du 16 octobre passé contre le Cameroun avec ce dispositif.

Sénégal vs Cameroun

Depuis cette victoire, le sélectionneur a adopté ce nouveau système hybride, le reconduisant même lors du premier match à la CAN 2023. Choisir de revenir à un système à quatre défenseurs pourrait être un atout majeur pour le Sénégal, apportant une dose d’imprévisibilité dans leur jeu. Les Camerounais, qui ont probablement préparé leur stratégie en anticipant le 3-4-3, pourraient être pris au dépourvu par ce changement tactique.

Ce « Duel des Lions » promet d’être intense et décisif pour les deux équipes. Le Sénégal, conscient de son retard face au Cameroun en termes de victoires historiques, tentera de renverser la tendance et de consolider sa position dans le groupe C. Les supporters attendent avec impatience de voir quelle baguette magique Aliou Cissé sortira pour mener ses Lions vers la victoire et, peut-être, vers une qualification anticipée pour les phases suivantes de la CAN 2023.

Sénégal vs Cameroun, duel de « Lions »

Pour cette rencontre, les deux techniciens promettent de livrer un beau duel. Rigobert Song a promis de déployer une tactique efficace pour venir à bout de l’équipe du Sénégal lors du duel entre les « Lions » de la deuxième journée du groupe C de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Sénégal vs CamerounSénégal vs Cameroun

« Demain (vendredi), vous observerez une image différente de notre équipe. Nous retrouverons notre efficacité et le match sera à la hauteur de notre équipe. Dans de telles situations, nous avons confiance en nous », a-t-il déclaré lors de la conférence de presse, en compagnie de son ailier gauche, Georges-Kevin Nkoudou, à la veille du deuxième match du groupe C contre le Sénégal.

Du côté de Aliou Cissé, on ne se laissera pas dominer non plus. « Le Cameroun n’est plus une équipe à présenter. C’est un grand d’Afrique qui a gagné plusieurs Coupe d’Afrique et qui a participé à plusieurs Coupe du Monde. Ils ont de grosses individualités. C’est vrai, nous les avons battus en octobre dernier lors d’un match amical. Donc, je sais que le contexte ne sera pas le même », souligne-t-il.

« On aura en face à une équipe très motivée et qui a envie de redorer le blason par rapport à sa première sortie. Mais on est bien préparé. C’est un match très important pour nous et qui sera disputé. On ne pourra pas gagner si on ne joue pas. L’enjeu ne peut pas l’emporter sur le jeu », estime le technicien du Sénégal.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Space Force achète un « camion de carburant » de 25 millions de dollars pour les satellites

    Les glaciers des Alpes perdront 30% à 50% de leur volume d’ici 2050