in

des peines « dérisoires » pour les trois policiers jugés ?


Presque sept ans après l’interpellation violente de Théodore Luhaka, à Aulnay-sous-Bois, des peines de trois mois à trois ans de prison avec sursis ont été requises contre les policiers mis en cause. Le verdit est attendu ce vendredi.

« Vous allez peut-être penser…

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE SOURCE SUR www.linternaute.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    La mariée est émue car l’homme qui a reçu le cœur de son père l’accompagne jusqu’à l’autel le jour de son mariage

    le témoignage poignant mais dur de Youlane