in

Ammouta fait une révélation sur le poste de sélectionneur !

Houcine Ammouta, ancien coach du Wydad de Casablanca et champion du CHAN 2020 avec l’équipe nationale A’ du Maroc, a révélé avoir décliné l’offre de devenir le sélectionneur de l’équipe A du Maroc, un poste aujourd’hui tenu par Walid Regragui.

image 2 117

Dans une entrevue avec The Voice, l’ex-international marocain (avec 5 sélections et 1 but à son actif) a partagé les motifs derrière son choix de refuser ce rôle éminent. Ammouta a expliqué que Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération Royale Marocaine de Football, lui avait proposé de diriger les Lions de l’Atlas. Cependant, il a choisi de décliner cette offre en raison de raisons personnelles et d’une préparation mentale insuffisante. “J’aurais pu accepter le poste de sélectionneur du Maroc, mais j’ai choisi de ne pas le faire pour des raisons personnelles et parce que je ne me sentais pas prêt mentalement. Je suis cependant confiant que l’occasion se présentera de nouveau, si Dieu le veut“, a-t-il déclaré, sans mentionner la date précise de l’offre.

Un futur au Maroc pour Ammouta ?

image 2 118image 2 118

Actuellement aux commandes de l’équipe nationale de Jordanie, avec laquelle il a brillamment atteint la finale de la Coupe d’Asie des Nations, Ammouta envisage de quitter son poste. Avant de partir, il se donne pour mission de qualifier la Jordanie pour la Coupe du Monde 2026. Son profil attire l’attention dans son pays natal, avec plusieurs clubs de la Botola intéressés, ainsi que des équipes des pays du Golfe qui le suivent de près.

La divulgation par Ammouta de sa décision de décliner le poste de sélectionneur de l’équipe nationale du Maroc met en lumière la complexité des choix personnels et professionnels dans l’univers du football.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Les théories du complot se déchaînent au milieu d’une panne massive de cellules aux États-Unis

    Alassane Ouattara gracie un lieutenant de Guillaume Soro