in

mauvaise nouvelle, et pour l’Algérie et pour le Maroc !

À l’issue des matches de groupe de la Ligue des Champions de la CAF, l’Algérie et le Maroc font face à une situation critique.

Les clubs représentatifs de l’Algérie et du Maroc ont éprouvé une amère désillusion dans leurs dernières confrontations au sein de la Ligue des Champions de la CAF, ratant l’opportunité de se hisser en quarts de finale.

Le Wydad Casablanca, en dépit d’une victoire 1-0 contre l’ASEC, n’a pas réussi à franchir le cap des qualifications, marquant ainsi la première absence d’un club marocain en phase éliminatoire depuis 2016. De son côté, le CRB, ayant fini à égalité de points avec le Young Africans en troisième position de son groupe, n’a pas non plus accédé aux quarts de finale de la compétition.

Ligue des Champions CAF : mauvaise nouvelle, et pour l’Algérie et pour le Maroc !

Ces contre-performances mettent en lumière le besoin urgent pour l’Algérie et le Maroc de repenser leur stratégie footballistique afin de reconquérir leur statut sur l’échiquier continental, comme par le passé.

Il devient crucial d’opérer des réformes, tant au niveau stratégique que dans le développement des joueurs et des infrastructures, pour redorer le blason du football dans ces deux nations. Les clubs ainsi que les fédérations doivent collaborer étroitement pour surmonter ces obstacles et restaurer la compétitivité qui les caractérisait autrefois.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L’ARTICLE ORIGINAL SUR www.afriquesports.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Critique de Curb Your Enthusiasm : Saison 12, Épisode 5

La BNS confirme sa perte de 2023