L’ex-ministre norvégien Svein Ludvigsen coupable d’avoir abusé sexuellement de demandeurs d’asile

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Un ancien ministre norvégien a été condamné à cinq ans de prison pour avoir abusé sexuellement de trois demandeurs d’asile.

Svein Ludvigsen, 72 ans, a été reconnu coupable d’avoir abusé de son poste de gouverneur régional et d’avoir exploité la situation vulnérable des trois jeunes hommes.

Ils ont dit croire que leur réponse aux demandes de Ludvigsen en matière de sexualité pourrait entraîner leur expulsion ou leur obtention du statut de résident permanent.

Ludvigsen a maintenu son innocence et a promis de faire appel.

La décision a été rendue mercredi mais n’a été rendue publique que le lendemain.

Les événements se sont déroulés à Troms, un comté situé au nord du cercle polaire arctique, entre 2011 et 2017.

Les hommes, âgés aujourd’hui de 25, 26 et 34 ans, ont déclaré au tribunal qu’ils avaient rencontré Ludvigsen pour la première fois alors qu’il était gouverneur de Troms et qu’il leur avait offert un logement et un travail en échange de faveurs sexuelles.

Les violences ont eu lieu à la maison de Ludvigsen et dans sa maison de campagne, dans des chambres d’hôtel et dans son bureau, ont-ils déclaré.

L’un avait à peine 17 ans à l’époque, tandis qu’un autre souffrait d’un « handicap mental léger ».

Ludvigsen a été condamné à payer aux hommes 743 000 couronnes norvégiennes au total (87 000 $).

Au cours du procès, l’ancien homme politique a admis avoir eu des relations sexuelles avec l’un des hommes, mais a déclaré qu’il s’agissait d’un consensus. Il a également admis avoir menti à la police à ce sujet.

Cependant, il a nié avoir eu des relations sexuelles avec les deux autres.

Dans son verdict, le tribunal a déclaré que le défendeur avait délibérément profité de son statut pour avoir des rapports sexuels. Il savait qu’il craignait en tant que chef de comté (Ludvigsen) de révoquer la citoyenneté d’un demandeur d’asile.

Le politicien conservateur a été ministre de la Pêche de 2001 à 2005 et gouverneur de Troms de 2006 à 2014, au moment de sa retraite du monde politique.

Ann-Magrit Austena, secrétaire générale de l’Organisation norvégienne des demandeurs d’asile, s’est félicitée de la décision.

« Le verdict est important. C’est un abus de confiance extrême, un abus de pouvoir extrême », a-t-elle déclaré à la BBC.

Comments

0 comments

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus