Monde

Affrontements et manifestations dans divers points de Téhéran, Ispahan, Khorramchahr et Chiraz pour la 5e journée

Dans les dernières heures du 19 novembre, cinquième jour du soulèvement, les manifestations et les affrontements se poursuivent à Téhéran et dans de nombreuses autres villes.

A Téhéran, les accrochages font rage entre la population et les forces de sécurité épaulées par des agents en civil au second Bazar de Naziabad et à l’intersection Coca-Cola (Pirouzi).

Dans le quartier Pakdacht de la capitale, les gens sont dans la rue et le régime y a détaché des groupes d’agents répressifs. La situation ressemble à une zone de guerre.

A Narmak de Téhéran, des heurts de grande ampleur se poursuivent et les agents tirent en l’air pour disperser la foule.

A Ispahan, à 20h, des affrontements intenses ont éclaté entre les jeunes et les forces de sécurité et se poursuivent. Les jeunes utilisent la tactique de brefs accrochages contre les hordes de pasdarans.

Des affrontements ont eu lieu aussi ce 19 novembre à Khorramchahr où les jeunes ont brulé 3 véhicules des forces de sécurité.

Dans certains secteurs de Chiraz, les pasdarans sont allés chez l’habitant pour arracher les enfants à leurs parents, même aussi jeunes que 12 ans.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 19 novembre 2019

Comments

0 comments

Tags
Loading...

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

Veiller activer le bloqueur de publicité afin de naviguer sur notre site. Merci pour votre compréhension.