Gelson Martins condamné à six mois d'interdiction pour avoir poussé un arbitre

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Monaco sera privé de Gelson Martins pour le reste de la saison après que l'ailier a reçu une longue suspension de la LFP.

Gelson Martins a reçu une interdiction de six mois pour avoir poussé un arbitre alors qu'il jouait pour Monaco.

L'international portugais a été suspendu par précaution par la Ligue de Football Professionnel (LFP) le 6 février à la suite d'un incident lors d'un match à l'extérieur à Nîmes cinq jours plus tôt.

Martins a poussé Mikael Lesage à deux reprises lors de la défaite 3-1 de son équipe en Ligue 1, prenant initialement contact avec le carton rouge officiel de son coéquipier Tiemoue Bakayoko à la 32e minute.

L'ailier, qui a rejoint Monaco définitivement depuis l'Atletico Madrid en 2019, a été expulsé et a réagi en poussant Lesage pour la deuxième fois.

Après avoir examiné des images et parlé à Martins, la LFP a puni le joueur avec une longue interdiction qui est antidatée au moment où il a été initialement suspendu.

Le joueur de 24 ans a déjà perdu cinq matchs, mais il manquera désormais le reste de la saison nationale en France.

Monaco a publié une brève déclaration en réponse au verdict, décrivant la peine prononcée comme une «sanction très lourde».

"L'AS Monaco prend acte de la décision du comité de discipline de la LFP de sanctionner Gelson Martins d'une suspension ferme de six mois à compter du 6 février, une sanction très lourde", a indiqué le club.

"Le club condamne une fois de plus le comportement injustifiable de son attaquant, mais regrette également la durée excessive de cette suspension pour un joueur qui n'a jamais connu d'interdiction disciplinaire en plus de 200 matchs au plus haut niveau."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers articles

Cinéma

Technologie

Les plus lus